May 23, 2018 / 2:21 PM / 4 months ago

Ralph Lauren dépasse les attentes, le titre bondit

(Reuters) - Ralph Lauren a publié mercredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, grâce notamment à ses réductions de coûts et à sa politique de prix, des annonces saluées par un bond de près de 16% du titre en Bourse de New York.

Ralph Lauren a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, avec une hausse de ses marges, des annonces saluées par une hausse de plus de 8% du titre du groupe de mode dans les premiers échanges à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Le groupe de mode a également fait état d’une hausse de cinq points de sa marge sur son quatrième trimestre clos le 31 mars, justifiant sa stratégie d’une gestion serrée de ses stocks et d’une vente de ses articles à plein tarif.

C’est au moins le huitième trimestre d’affilée que Ralph Lauren dépasse les attentes de Wall Street en matière de bénéfice et de chiffre d’affaires.

Le titre bondit de 15,81% à 135,05 dollars vers 16h45 GMT à Wall Street, après avoir touché un plus haut de deux ans et demi à 135,39 dollars. L’action est en passe de connaître sa meilleure séance depuis novembre 2015.

Comme ses concurrents américains Tapestry et PVH, le groupe new-yorkais cherche à redonner du lustre à sa griffe en se retirant des grands magasins où les sacs et les vêtements sont proposés avec de forts rabais.

Patrice Louvet, nommé directeur général il y a tout juste un an, a également misé sur des “influenceurs” célèbres comme l’actrice Emma Watson ou le rappeur Jay Z pour porter les vêtements de la marque.

Les ventes au quatrième trimestre ont continué à baisser, affichant toutefois un recul de 1% à magasins comparables inférieur à celui de 2,3% anticipé par les analystes selon le consensus Metrix.

“Les résultats d’aujourd’hui confirment que le groupe va lentement dans la bonne direction”, écrit dans une note Neil Saunders, directeur du cabinet d’études GlobalData Retail.

La marge brute ajustée de Ralph Lauren s’est établie à 59,8% sur son quatrième trimestre contre 55,4% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires net a reculé de 2,3% à 1,53 milliard de dollars (1,31 milliard d’euros), à comparer à un consensus de 1,48 milliard de dollars.

L’entreprise a dit anticiper une amélioration de ses ventes sur tous ses marchés et elle entend développer ses ventes en ligne au cours de l’exercice fiscal 2019, en augmentant ses dépenses marketing sur différents réseaux sociaux comme Instagram ou Snapchat.

Ralph Lauren a dit également s’attendre à des ventes globales à périmètre comparable stables ou en faible hausse. Les analystes anticipaient en moyenne un repli de 0,4%, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe a fait état d’un bénéfice net de 41,3 millions de dollars, soit 50 cents par action, contre une perte de 204 millions de dollars (2,48 dollars/action) un an plus tôt quand il avait comptabilisé une charge de restructuration de 322 millions de dollars.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 90 cents. Les analystes prévoyaient en moyenne 83 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Claude Chendjou et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below