March 16, 2018 / 7:19 AM / 8 months ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices indiquent une ouverture en légère baisse.

Bayer est à suivre à la bourse de Francfort. Bayer, le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer n'est pas parvenu à convaincre les autorités américaines concernant son projet d'acquisition de l'américain Monsanto, numéro un mondial des semences, pour 62,5 milliards de dollars (51,2 milliards d'euros), rapporte jeudi Bloomberg, citant des sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

* ALTICE - Le câblo-opérateur et groupe de médias a dit jeudi tabler sur une amélioration significative de ses activités en France dès le premier trimestre 2018, fort de sa récente réorganisation et d’une accélération de ses gains d’abonnés dans le mobile et la fibre à la fin de l’an dernier. Le titre est attendu en baisse de 3% à 5%.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE estime avoir suffisamment de provisions pour couvrir l’arrangement financier en cours de négociations aux Etats-Unis dans le dossier du Libor et la démission annoncée mercredi du directeur général délégué Didier Valet a été un moyen de faciliter un accord, a dit à Reuters une source proche de la banque.

* DEUTSCHE BANK a annoncé vendredi qu’il s’attendait à du retard dans ses réductions de coûts en 2018 mais la première banque allemande prévoit toutefois une hausse de son chiffre d’affaires cette année.

* SIEMENS HEALTHINEERS - La filiale d’équipements médicaux de Siemens fait ses débuts à Francfort au prix de 28 euros, à l’occasion de l’une des plus importantes introductions en Bourse de ces dernières années en Allemagne.

* TELECOM ITALIA - Le fonds activiste Elliott a déclaré vendredi que la gestion de Telecom Italia par VIVENDI a nui à la valorisation de l’opérateur italien et qu’elle est dépourvue de stratégie claire. Elliott, qui dit détenir plus de 3% du capital de Telecom Italia, réclame la création d’un conseil d’administration “véritablement indépendant” pour améliorer les performances et la gouvernance du groupe.

* L’OREAL a fait état vendredi du rachat de ModiFace, une société canadienne de renommée mondiale leader dans les domaines de la réalité augmentée et intelligence artificielle appliquées à la beauté, pour un montant qui n’a pas été dévoilé.

* PSA - DS, la marque haut de gamme de PSA, mettra fin en 2018 à cinq années consécutives de baisse de ses ventes grâce notamment à l’arrivée du nouveau SUV DS7 Crossback, a déclaré le directeur de la marque, Yves Bonnefont.

* CARREFOUR a annoncé jeudi avoir pris une participation majoritaire dans la société Quitoque, start-up spécialisée dans les paniers-repas livrés à domicile. Créée en 2014, Quitoque revendique la place de leader français de la livraison à domicile de paniers-repas à cuisiner.

* DASSAULT AVIATION - Société générale relève sa recommandation à “acheter” contre “conserver”, l’objectif de cours passe de 1.420 euros à 1.750 euros.

* ELIOR GROUP a annoncé vendredi dans un communiqué la nomination d’Esther Gaide au poste de directrice financière. Elle succède à Olivier Dubois, qui quitte Elior Group et va poursuivre différents projets personnels.

* EURAZEO va devenir l’actionnaire de référence d’iM Square, plate-forme européenne d’investissement et de développement dédiée à la gestion d’actifs, ont annoncé vendredi les deux sociétés dans un communiqué.

* BAYER - Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer n’est pas parvenu à convaincre les autorités américaines concernant son projet d’acquisition de l’américain Monsanto, numéro un mondial des semences, pour 62,5 milliards de dollars (51,2 milliards d’euros), rapporte jeudi Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

* NEX GROUP - La société britannique de négoce et de fintech a déclaré jeudi avoir été approchée par CME Group, l’opérateur boursier propriétaire du marché à terme de Chicago, en vue d’une possible offre d’achat.

* RUBIS a annoncé jeudi un chiffre d’affaires 2017 de 3,933 milliards d’euros (+31%), une croissance organique de 5% et un résultat net en hausse de 28% à 266 millions d’euros. Le dividende par action est relevé de 12%, à 1,50 euro par action.

* EIFFAGE a annoncé jeudi l’acquisition de la société Priora AG, un des leaders de la construction en Suisse alémanique, au travers de sa filiale Eiffage Construction.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below