March 12, 2018 / 7:39 AM / 4 months ago

Melrose soumet une offre "définitive" sur GKN à 8,1 milliards de livres

LONDRES (Reuters) - Le spécialiste du redressement d’entreprises Melrose Industries a relevé lundi son offre non sollicitée sur GKN d’environ 10% à 8,1 milliards de livres (9,1 milliards d’euros) pour tenter de convaincre les actionnaires de la société d’ingénierie britannique, qui a conclu la semaine dernière un accord avec Dana Incorporated.

Le spécialiste du redressement d'entreprises Melrose Industries a relevé lundi son offre non sollicitée sur GKN d'environ 10% à 8,1 milliards de livres (9,1 milliards d'euros) pour tenter de convaincre les actionnaires de la société d'ingénierie britannique, qui a conclu la semaine dernière un accord avec Dana Incorporated. /Photo prise le 12 mars 2018/REUTERS/Hannah McKay

La nouvelle proposition a été rejetée à l’unanimité par le conseil d’administration de GKN au motif qu’elle continue à “sous-évaluer fondamentalement” la société d’ingénierie.

Melrose propose 81 pence en numéraire par titre GKN, soit un montant identique à celui de l’offre précédente, plus 1,69 nouvelle action Melrose, contre 1,49 action auparavant.

Melrose a précisé que cette nouvelle offre améliorée par rapport à la précédente, qui était à 7,4 milliards de livres, était sa dernière.

Cette précision lui interdit d’améliorer encore son offre, au regard du droit britannique, et il revient désormais aux actionnaires de GKN de trancher entre la proposition de Melrose et le projet de redressement avancé par la société d’ingénierie elle-même.

L’action GKN a fini en baisse de 2,52% à 424,1 pence à la Bourse de Londres, à comparer à la dernière offre de Melrose qui valorise sa cible à 467 pence.

Le titre Melrose a abandonné 4,98% à 213,5 pence, faisant baisser la valeur de l’offre sur GKN.

GKN, équipementier pour l’automobile et l’aéronautique, a évoqué l’impact de la baisse du cours de Bourse de Melrose sur la valeur de l’offre comme l’un des motifs du rejet de la dernière proposition.

GKN ESTIME SA VALEUR À 503 PENCE PAR ACTION

Aviva Investors, qui détient des participations dans les deux sociétés, a toutefois déclaré que les investisseurs de GKN devraient soutenir l’offre améliorée de Melrose.

“Nous pensons que les intérêts des actionnaires des deux sociétés sont mieux servis en acceptant l’offre de Melrose”, déclare David Cumming, directeur des investissements dans les actions chez Aviva Investors.

La branche gestion d’actifs d’Aviva détient environ 1,2% de GKN et 5,4% de Melrose.

GKN a signé vendredi un accord de 6,1 milliards de dollars (4,96 milliards d’euros) pour fusionner sa division automobile avec le groupe américain Dana Incorporated.

GKN a également prévu de céder sa division de métallurgie des poudres et d’utiliser le produit de cette vente, l’opération avec Dana et d’autres cessions d’actifs non essentiels, pour reverser aux investisseurs quelque 2,5 milliards de livres sur les trois prochaines années.

Un investisseur d’un hedge fund, qui a acquis une participation dans GKN depuis que la société d’ingénierie a dévoilé l’offre de Melrose en janvier, a dit à Reuters s’attendre à ce que la nouvelle proposition soit suffisamment élevée pour que Melrose obtienne gain de cause.

“C’était un peu mieux que ce que nous pensions”, a-t-il déclaré à Reuters. “C’est une stratégie intéressante d’annoncer sa dernière proposition avant d’avoir une recommandation, mais je suppose qu’il a l’impression d’avoir assez d’actionnaires derrière lui de toute façon.”

GKN a estimé lundi sa propre valeur à 503 pence par action au regard de ses projets de redressement.

Depuis janvier, le conseil d’administration de GKN s’emploie à convaincre les actionnaires que son projet de redressement peut offrir aux investisseurs davantage de valeur.

INQUIÉTUDES POLITIQUES

Melrose a dit que l’accord avec Dana était “mal conçu” et qu’il serait confronté à des obstacles réglementaires.

Détaillant son plan de défense, GKN a déclaré lundi que les actionnaires se retrouveraient dans un GKN Aerospace plus rentable à la suite de la cession des divisions Driveline et de la métallurgie des poudres, sans compter leur participation dans le nouvel ensemble créé avec Dana.

GKN, dont les racines remontent à 1759, est impliqué dans des programmes aéronautiques porteurs comme l’A350 et l’A320 et dans l’automobile, où il gagne des parts de marché et fournit des constructeurs comme Fiat Chrysler et le groupe VW.

Mais la société, victime de deux avertissements sur résultats en fin d’année dernière liés aux problèmes de sa division aéronautique aux Etats-Unis, est à la merci d’éventuels prétendants.

Une éventuelle prise de contrôle de GKN suscite des inquiétudes en Grande-Bretagne en raison des risques sur l’emploi et des craintes que le savoir-faire du groupe finisse dans des mains étrangères.

GKN emploie environ 6.000 personnes en Grande-Bretagne, soit environ 10% de ses effectifs.

Les députés britanniques redoutent également un éventuel démantèlement de la société d’ingénierie et sa revente en morceaux à des groupes étrangers, ce qui pourrait représenter un risque en matière de sécurité nationale, GKN travaillant sur des programmes de défense comme l’avion de combat Eurofighter Typhoon.

Cherchant à apaiser ces craintes, Melrose a dit aux députés, début mars, qu’il envisagerait de prendre des engagements contraignants concernant l’avenir de GKN en cas de succès de sa proposition.

“Nous sommes plus convaincus que jamais que l’équipe de Melrose, qui a des dizaines d’années d’expérience dans le redressement d’entreprises, est la seule équipe réellement capable de redynamiser et de recentrer GKN, afin d’en libérer tout le potentiel”, affirme Melrose dans un communiqué.

Les actionnaires de GKN ont jusqu’au 29 mars pour accepter l’offre.

Kate Holton, Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below