March 11, 2018 / 8:08 PM / in 5 months

Deutsche Bank valorise sa filiale DWS entre 6 et 7,2 milliards d'euros

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé dimanche que la fourchette indicative pour l’introduction en Bourse de sa filiale de gestion d’actifs DWS était de 30 à 36 euros par titre, valorisant sa division jusqu’à 7,2 milliards d’euros.

Deutsche Bank a annoncé dimanche que la fourchette indicative pour l'introduction en Bourse de sa filiale de gestion d'actifs DWS était de 30 à 36 euros par titre, valorisant sa division jusqu'à 7,2 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Dans le cadre de cette IPO, qui s’annonce comme une des plus importantes cette année en Allemagne, Deutsche Bank compte mettre en vente jusqu’à 25% du capital de sa filiale, soit 50 millions de titres.

Cela rapporterait entre 1,5 et 1,8 milliard d’euros à la banque allemande, moins que le maximum qu’elle avait initialement espéré, puisque la filiale avait été valorisée jusqu’à 8 milliards d’euros, selon des sources proches du dossier.

L’introduction en Bourse de DWS est préparée depuis plus d’un an. Elle constituera la première opération d’envergure menée par le président du directoire de Deutsche Bank John Cryan pour restructurer l’établissement financier, qui a affiché en 2017 une troisième perte annuelle consécutive.

Le projet d’IPO a été dévoilé il y a un an dans le cadre d’une vaste réorganisation du groupe affaibli par des litiges coûteux et des scandales financiers.

Dans un communiqué, Deutsche Bank a précisé que Nippon Life Insurance Company avait convenu d’acquérir une part de 5,0% de DWS au prix d’introduction.

DWS et Nippon Life se sont également mis d’accord sur un partenariat stratégique de cinq ans et l’assureur japonais sera représenté au sein du conseil de surveillance de DWS.

Le fonds BlackRock, George Soros et d’importants fonds souverains figurent parmi les investisseurs ayant manifesté leur intérêt pour une prise de participation dans DWS.

Deutsche Bank est le coordinateur global de l’opération, tandis que Barclays, Citi, Credit Suisse, BNP Paribas, ING, Morgan Stanley, UBS et UniCredit sont les teneurs de livres. Commerzbank, Daiwa, Banca IMI, Nordea et Santander sont les co-chefs de file.

La cotation du nouveau titre en Bourse de Francfort est attendue le 23 mars.

Tom Sims; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below