March 8, 2018 / 7:26 AM / 8 months ago

Tarifs douaniers: La Chine prendra les mesures "nécessaires"

PEKIN (Reuters) - La Chine prendra les mesures nécessaires en cas de guerre commerciale avec les Etats-Unis, a annoncé jeudi le ministre des Affaires étrangères, en précisant qu’un tel cas de figure nuirait à toutes les parties.

La Chine prendra les mesures nécessaires en cas de guerre commerciale avec les Etats-Unis, a annoncé jeudi le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en précisant qu'un tel cas de figure nuirait à toutes les parties. /Photo prise le 8 mars 2018/REUTERS/Jason Lee

Donald Trump a annoncé la semaine dernière que les Etats-Unis imposeraient cette semaine des droits de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium afin de défendre une industrie sidérurgique américaine “décimée par des décennies de commerce inéquitable”.

Cette hausse des tarifs douaniers sera examinée au cas par cas pour chaque pays, avec la possibilité d’exceptions, en tenant compte de critères liés à la sécurité nationale, a précisé mercredi la Maison blanche, alors que Trump devrait signer le texte jeudi après-midi. et

La démarche de Trump vise en particulier la Chine, qu’il considère comme une source de nuisance pour l’industrie américaine et les emplois aux Etats-Unis.

Si elle exporte peu d’acier à destination des Etats-Unis, la Chine a fait baisser le prix de l’acier du fait d’une production massive.

En marge d’un rendez-vous annuel au Parlement jeudi, le ministre chinois des Affaires étrangères a affirmé que la Chine et les Etats-Unis n’avaient pas à être ennemis.

“Choisir une guerre commerciale est la mauvaise voie, l’issue ne peut être que néfaste”, a dit Wang Yi.

“La Chine devra prendre les mesures nécessaires et justifiées”, a-t-il ajouté.

Trump a dit mercredi sur Twitter, sans autre détails, que la Chine avait été priée d’élaborer un plan pour réduire son excédent commercial avec les Etats-Unis.

Pékin a affiché l’an dernier un excédent commercial record de 375,2 milliards de dollars (302,5 milliards d’euros) avec les Etats-Unis.

Mercredi, les mises en garde contre le projet de taxation des importations américaines d’acier et d’aluminium et le risque d’une guerre commerciale se sont amplifiées, après la démission mardi du conseiller économique de Donald Trump, Gary Cohn, qui a renforcé le camp protectionniste à la Maison blanche.

Ben Blanchard et Michael Martina, Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below