March 8, 2018 / 7:06 AM / 3 months ago

Chine: Les exportations augmentent beaucoup plus que prévu

PÉKIN (Reuters) - Les exportations ont crû à leur rythme le plus rapide en trois ans en février, ce qui donne à penser que la croissance économique chinoise reste solide malgré la possible détérioration des relations commerciales avec les Etats-Unis.

Les exportations ont crû à leur rythme le plus rapide en trois ans en février, ce qui donne à penser que la croissance économique chinoise reste solide malgré la possible détérioration des relations commerciales avec les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS

Sur un an, les exportations ont progressé de 44,5%, dépassant largement les anticipations des économistes, tandis que les importations ont avancé de 6,3%, montrent les statistiques douanières publiées jeudi.

Cela fait ressortir un excédent commercial de 33,74 milliards de dollars (26,9 milliards d’euros) pour le mois.

Les analystes interrogés par Reuters s’attendaient à ce que les expéditions de février du premier exportateur mondial augmentent de 13,6%, après une croissance de 11,1% le mois précédent.

La croissance des importations était attendue à 9,7% en février, après une hausse de 36,9% en janvier. L’excédent commercial avait été estimé à 0,6 milliard de dollars le mois dernier, contre 20,35 milliards de dollars en janvier.

Les analystes ont toutefois averti que les données chinoises sont souvent très volatiles en début de l’année, en raison des importantes perturbations causées par les longs congés du Nouvel an lunaire, qui est tombé à la mi-février cette année contre fin janvier l’an dernier.

Mais sur la période réunie de janvier à février, les exportations ont augmenté de 24,4% et les importations de 21,7%.

L’excédent commercial réuni en janvier-février a crû de 43,6% sur un an à 54,32 milliards de dollars.

La performance commerciale de la Chine s’est améliorée en 2017 et a enregistré un bon début d’année grâce à une forte demande intérieure et à l’étranger. Cependant, les tensions commerciales qui s’intensifient rapidement avec les États-Unis assombrissent les perspectives d’exportation, tandis que le marché de l’immobilier en voie de refroidissement pourrait freiner la demande intérieure de matières premières importées comme le minerai de fer.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below