March 7, 2018 / 10:49 AM / 9 months ago

Acier: Trump campe sur sa ligne et menace l'UE

Donald Trump a menacé mardi d'imposer une "grosse taxe" à l'Union européenne si celle-ci persiste à ne pas traiter équitablement les Etats-Unis sur le plan commercial, tout en réaffirmant son ambition de taxer sévèrement les importations américaines d'acier et d'aluminium. /Photo prise le 6 mars 2018/REUTERS/Leah Millis

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a menacé mardi d’imposer une “grosse taxe” à l’Union européenne si celle-ci persiste à ne pas traiter équitablement les Etats-Unis sur le plan commercial, tout en réaffirmant son ambition de taxer sévèrement les importations américaines d’acier et d’aluminium.

“Ils nous empêchent quasiment de faire des affaires avec eux et pourtant ils nous envoient leurs voitures et tout le reste aux Etats-Unis”, a déclaré le président américain à propos des Européens lors d’une conférence de presse à la Maison blanche avec le Premier ministre suédois Stefan Lofven, dont le pays appartient à l’UE.

“Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, mais s’ils le font, alors nous appliquerons une grosse taxe de 25% sur leurs voitures, et croyez-moi, ils ne le feront pas longtemps”, a ajouté Donald Trump.

Le président américain a annoncé la semaine dernière que les Etats-Unis imposeraient dès cette semaine à tous les pays des droits de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium afin de défendre une industrie sidérurgique américaine “décimée par des décennies de commerce inéquitable”.

De nombreux élus républicains montent au créneau depuis plusieurs jours pour exhorter Donald Trump à revoir à la baisse son projet, en disant redouter une guerre commerciale aux conséquences préjudiciables pour l’emploi aux Etats-Unis.

“Les guerres commerciales ne sont pas si mauvaises” quand il s’agit de corriger le déficit commercial américain, a déclaré Donald Trump après son entretien avec Stefan Lofven.

Le Premier ministre suédois a indiqué qu’il partageait le point de vue du président américain sur les questions de sécurité mais qu’il était en désaccord avec lui sur les droits de douane et le climat.

Jeff Mason; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below