March 2, 2018 / 8:53 AM / 8 months ago

London Stock Exchange: Hausse de 47% du bénéfice d'exploitation en 2017

(Reuters) - London Stock Exchange a publié vendredi un bénéfice d’exploitation en hausse de 47% en 2017, gonflé par les solides performances de sa chambre de compensation LCH et les introductions en Bourse.

London Stock Exchange a publié vendredi un bénéfice d'exploitation en hausse de 47% en 2017, gonflé par les solides performances de sa chambre de compensation LCH et les introductions en Bourse. /Photo prise le 29 décembre 2017/REUTERS/Toby Melville

Le bénéfice d’exploitation s’est établi à 626 millions de livres (703 millions d’euros) et le chiffre d’affaires global ressort en hausse de 18%, à 1,96 milliard de livres.

Ce dernier est légèrement supérieur au consensus de 14 analystes, qui tablaient en moyenne sur 1,94 milliard de livres, suivant leurs estimations compilées par le LSE lui-même.

“Nous avons connu une nouvelle année de solides performances, nos principales activités connaissant toutes une croissance”, a déclaré David Warren, directeur financier et directeur général par intérim.

Le groupe britannique a dit avoir bien avancé dans la recherche d’un nouveau directeur général.

L’ancien directeur général Xavier Rolet a démissionné en novembre, quittant ses fonctions un an plus tôt que prévu.

En décembre, la tentative du fonds activiste TCI pour écarter le président du conseil d’administration Donald Brydon, avait échoué.

Le bénéfice d’exploitation des activités de services d’information, qui incluent l’indice FTSE, a augmenté de 14% à 383 millions de livres.

Les revenus tirés des 106 introductions en Bourse de 2017 ont représenté 15 milliards de livres, en hausse de 63% par rapport à 2016, à un pic de trois ans.

Le bénéfice d’exploitation de la chambre de compensation LCH a augmenté de 58% à 194 millions de livres.

LCH, dans laquelle LSE détient une participation majoritaire, a enregistré un volume d’activité record en 2017, alors que l’opérateur de la Bourse de Londres cherche à conserver certains services de compensation en euro à Londres après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Le titre reculait toutefois de 2,5% à 3.844 pence, signant la deuxième plus forte baisse du Footsie, qui perdait 0,26% à ce stade.

Noor Zainab Hussain à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below