March 1, 2018 / 10:51 AM / in 3 months

Berlin n'a rien contre un candidat français à la tête d'Airbus

BERLIN (Reuters) - Berlin ne s’opposera pas à une candidature française convenable pour succéder au président exécutif Tom Enders à Airbus, à l’expiration de son mandat en 2019, a déclaré jeudi la ministre allemande de l’Economie, Brigitte Zypries.

Berlin ne s'opposera pas à une candidature française convenable pour succéder au président exécutif Tom Enders à Airbus, à l'expiration de son mandat en 2019, a déclaré jeudi la ministre allemande de l'Economie, Brigitte Zypries. /Photo prise le 15 février 2018/REUTERS/Régis Duvignau

Celle-ci a déclaré à la presse qu’il serait difficile à l’Allemagne, qui détient une part du constructeur aéronautique, de s’opposer à un candidat français, après les années Enders, qui est allemand, à la tête du groupe.

“Le plus important, c’est que ce soit quelqu’un de qualifié”, a-t-elle ajouté.

Tom Enders a annoncé en décembre qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat à l’expiration de celui qui est en cours.

Rene Wagner, Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below