February 28, 2018 / 8:45 AM / 9 months ago

AstraZeneca scinde 6 médicaments auto-immunes dans une biotech

Le laboratoire britannique AstraZeneca a annoncé mercredi qu'il se séparait de six médicaments expérimentaux à un stade précoce de développement pour les placer au sein d'une nouvelle société de biotechnologie autonome, dont l'activité sera focalisée sur les maladies graves auto-immunes. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble

LONDRES (Reuters) - Le laboratoire britannique AstraZeneca a annoncé mercredi qu’il se séparait de six médicaments expérimentaux à un stade précoce de développement pour les placer au sein d’une nouvelle société de biotechnologie autonome, dont l’activité sera focalisée sur les maladies graves auto-immunes.

La scission de ces composés biologiques - trois à un stade clinique de développement et trois à un stade pré-clinique - est le dernier exemple en date de la stratégie du laboratoire qui consiste à élaguer son portefeuille de médicaments afin de se concentrer sur les secteurs prioritaires, notamment le cancer.

Le directeur général du groupe, Pascal Soriot, a récemment déclaré qu’AstraZeneca avait un portefeuille “surdimensionné par rapport à la taille actuelle de notre société”.

AstraZeneca a déjà cédé un certain nombre de médicaments au cours des dernières années. En 2017, sa stratégie dite d’externalisation, qui inclut des ventes d’actifs et des partenariats, a contribué à hauteur de 2,3 milliards de dollars (1,88 milliard d’euros) au chiffre d’affaires total du groupe, ce qui a fait dire à certains analystes que les résultats étaient artificiellement dopés par ces opérations.

La nouvelle société a été baptisée Viela Bio et AstraZeneca a précisé qu’il en conserverait une part significative en tant que principal actionnaire minoritaire.

Basée à Gaithersburg, dans le Maryland, elle sera financée à hauteur de 250 millions de dollars par un consortium d’investisseurs mené par Boyu Capital, 6 Dimensions Capital et Hillhouse Capital.

Ce n’est pas la première fois qu’AstraZeneca transfère ainsi des actifs dans une nouvelle société de biotechnologie. En 2015, le laboratoire a scindé ses petites molécules anti-infectieuses à un stade précoce de développement dans Entasis Therapeutics et en 2008 sa recherche gastro-intestinale dans la société Albireo.

Ben Hirschler, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below