February 28, 2018 / 8:20 AM / 7 months ago

Léger ralentissement du rythme de l'inflation en février

PARIS (Reuters) - Le rythme de l’inflation a légèrement ralenti en février en France, l’évolution des prix à la consommation sur un an s’établissant à 1,2% après 1,3% en janvier, selon une première estimation publiée mercredi par l’Insee.

Le rythme de l'inflation a légèrement ralenti en février en France, l'évolution des prix à la consommation sur un an s'établissant à 1,2% après 1,3% en janvier. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Cette moindre inflation a principalement été alimentée par un ralentissement des prix des services, de l’alimentation et du tabac, précise l’institut.

L’indice des prix harmonisés IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s’inscrit quant à lui ce mois-ci en hausse de 1,3% sur un an - après avoir accéléré à +1,5% en janvier - soit un niveau inférieur aux prévisions des économistes interrogés par Reuters, qui s’attendaient à le voir se maintenir à +1,5%.

Avec ce léger recul, le taux annuel d’inflation harmonisé aux normes européennes, qui interrompt le redressement très progressif amorcé en août, reste inférieur à l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), situé à un peu moins de 2%.

De son côté, l’Allemagne a fait état mardi d’un ralentissement plus marqué que prévu de son taux annuel d’inflation IPCH en février, avec une hausse estimée à 1,2% - la plus faible depuis novembre 2016 - alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une progression de 1,3%.

Faute de redressement durable de l’inflation vers son objectif, la BCE reste prudente sur les perspectives d’un resserrement de sa politique monétaire malgré les appels, émanant notamment d’Allemagne, en faveur d’une accélération de la normalisation dans un contexte de croissance solide.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a prévenu lundi que la sous-utilisation des capacités de production pourrait être plus importante que prévu dans la zone euro et qu’elle pourrait ralentir temporairement le redressement de l’inflation en dépit d’une croissance économique robuste.

En France, sur le seul mois de février, l’indice des prix à la consommation IPC est resté stable, tout comme l’IPCH. Ces deux indices s’étaient repliés de 0,1% en janvier.

L’indice des prix à la consommation définitif de février, le seul valable pour les indexations de contrats privés, rentes viagères, pensions alimentaires ou l’évolution du Smic, sera diffusé le 15 mars.

Myriam Rivet, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below