February 28, 2018 / 7:50 AM / 5 months ago

Japon: Chute de 6,6% de production industrielle en janvier

TOKYO (Reuters) - Le ralentissement de la production de voitures et d’appareils électroniques au mois de janvier a entraîné la production industrielle japonaise dans sa plus forte chute depuis le tremblement de terre dévastateur de mars 2011, sous le coup d’un ralentissement de la demande et d’une augmentation des stocks.

Le ralentissement de la production de voitures et d'appareils électroniques au mois de janvier a entraîné la production industrielle japonaise dans sa plus forte chute depuis le tremblement de terre dévastateur de mars 2011, sous le coup d'un ralentissement de la demande et d'une augmentation des stocks. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Le ministère du Commerce a annoncé mercredi que la production industrielle avait chuté de 6,6% en janvier par rapport à décembre, sa plus forte baisse depuis celle de 16,5% du mois de mars 2011, et plus sévèrement que prévu par les économistes interrogés par Reuters dont l’estimation médiane était à -4,2%. Elle avait augmenté de 2,9% au mois de décembre.

La production de voitures et de camions a marqué un recul de 14,1%, en raison d’un ralentissement des exportations vers les Etats-Unis et de tempêtes de neige qui ont retardé les livraisons de voitures, a précisé le ministère.

Les données sur la production industrielle, ainsi qu’une enquête du ministère du Commerce concernant les prévisions des entrepreneurs pour les mois de février et de mars, laissent présager un ralentissement de la croissance de l’économie japonaise cette année. Cette évolution devrait accentuer la pression exercée sur les responsables politiques et monétaires pour trouver de nouveaux moyens de soutenir la croissance.

Les industriels interrogés par le ministère s’attendent à ce que la production augmente de 9,0% en février mais qu’elle baisse de 2,7% en mars. Ils prévoient également une chute de 8,0% de la production de bien d’équipements en mars tandis que le ministère a revu en baisse son évaluation, n’évoquant plus désormais qu’une “reprise progressive” de la production.

Parallèlement, les statistiques officielles montrent que les ventes de détail ont progressé moins rapidement que prévu le mois dernier, les ménages ayant réduit leurs dépenses de vêtements et de voitures, tandis que le rythme de croissance de leurs achats d’appareils ménagers a ralenti.

Les ventes de détail ont augmenté de 1,6% par rapport à janvier 2017, soit un rythme inférieur à la hausse de 2,1% attendue par les économistes et à la progression de 3,6% constatée en décembre.

Après huit mois de croissance continue jusqu’à fin 2017, l’économie japonaise pourrait s’essouffler, ce qui devrait encore compliquer la tâche de la Banque du Japon qui vise à relancer l’inflation vers son objectif de 2%.

Stanley White, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below