February 22, 2018 / 5:51 PM / in 4 months

Le problème de soudures de Flamanville plus grave que prévu, selom l'ASN

PARIS (Reuters) - Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé jeudi que le problème de soudures détecté sur l’EPR en construction à Flamanville (Manche) était plus grave qu’initialement estimé.

Le 3e réacteur du site de Flamanville. Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé jeudi que le problème de soudures détecté sur l'EPR en construction à Flamanville (Manche) était plus grave qu'initialement estimé. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Pierre-Franck Chevet, auditionné par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires, a également déclaré que l’analyse de ce problème de soudures en était encore au début.

L’ASN, a-t-il ajouté, ne peut faire de commentaire sur les déclarations d’EDF, qui a estimé que la question n’affectait pas le calendrier du réacteur nucléaire.

Bate Felix, avec Dominique Rodriguez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below