February 22, 2018 / 1:01 PM / 9 months ago

BAE Systems déçoit avec ses prévisions, le titre baisse

LONDRES (Reuters) - BAE Systems a annoncé jeudi prévoir une stagnation de ses bénéfices cette année en raison de la baisse de production de son avion de combat Eurofighter Typhoon et de sa réorganisation en cours.

BAE Systems a annoncé jeudi prévoir une stagnation de ses bénéfices cette année en raison de la baisse de production de son avion de combat Eurofighter Typhoon et de sa réorganisation en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble

Les analystes anticipaient en moyenne une croissance de 2% cette année, selon les données Reuters, et le titre est lourdement sanctionné à la Bourse de Londres où il perd 4,36% à 575,2 pence vers 12h35 GMT, la deuxième plus forte baisse de l’indice paneuropéen FTSEurofirst.

BAE, qui construit les prochains sous-marins de classe Dreadnaught de la marine britannique et fournit l’électronique embarquée de l’avion de combat F-35, a expliqué sa prévision prudente par les changements organisationnels et l’adoption de nouvelles normes comptables.

Le groupe de défense subit aussi des vents contraires avec les taux de change, observent les analystes d’Investec.

Sandy Morris, chez Jefferies, estime que le nouveau directeur général Charles Woodburn, arrivé aux commandes en juillet dernier, est peut-être “moins enclin” à l’excès d’optimisme qui caractérisait la direction précédente.

Les ventes de l’Eurofighter Typhoon devraient reculer cette année et les résultats de la division Applied Intelligence, qui fournit aux Etats des outils pour lutter contre la cybercriminalité, ne seront qu’à l’équilibre après une restructuration.

BAE a entrepris une vaste réorganisation sous l’autorité de Charles Woodburn, annonçant notamment 2.000 suppressions d’emplois en réponse au ralentissement des commandes de l’Eurofighter Typhoon.

Depuis l’annonce de ces mesures en octobre, le groupe a cependant conclu la vente de 24 chasseurs au Qatar et le directeur général a dit jeudi espérer d’autres commandes.

La Belgique et la Malaisie pourraient ainsi s’intéresser à l’appareil et l’Arabie saoudite, déjà cliente, n’exclut pas d’en commander d’autres.

Aucun de ces contrats potentiels n’a été pris en compte dans les prévisions de 2018, a souligné Woodburn lors d’une conférence téléphonique.

Le groupe a fait état d’une progression de 8% de son bénéfice annuel, conformément à ses objectifs, avec un bénéfice par action après ajustement de 43,5 pence contre 40,3 en 2016.

BAE a relevé son dividende annuel de 2% à 21,8 pence et Woodburn a fait état de perspectives positives pour le dividende futur. “Avec de meilleures perspectives pour les budgets de la défense dans de nombreux marchés, nous sommes bien placés pour générer des retours positifs à nos actionnaires”, a-t-il dit dans le communiqué de résultats.

Véronique Tison pour le service français; Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below