February 22, 2018 / 9:56 AM / 7 months ago

L'Allemagne prédit la poursuite d'une croissance solide

BERLIN (Reuters) - Le dynamisme de la demande intérieure et la hausse des commandes en provenance de l’étranger soutiennent la croissance économique de l’Allemagne, qui devrait continuer à profiter de ce contexte globalement porteur, écrit le ministère allemand des Finances dans son rapport mensuel publié jeudi.

Le dynamisme de la demande intérieure et la hausse des commandes en provenance de l'étranger soutiennent la croissance économique de l'Allemagne, qui devrait continuer à profiter de ce contexte globalement porteur, écrit le ministère allemand des Finances dans son rapport mensuel publié jeudi. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

La consommation intérieure en Allemagne est tirée par un niveau d’emploi record, par la progression des salaires réels, par une sécurité de l’emploi accrue et par des coûts d’emprunt faibles. Le pays bénéficie en outre désormais de la bonne conjoncture mondiale, qui gonfle ses exportations et les investissements de ses entreprises.

“Les récents indicateurs économiques et les données d’activité vont dans le sens d’une poursuite de l’amélioration économique en début d’année”, écrit le ministère allemand des Finances.

La demande étrangère pour l’industrie manufacturière allemande montre des signes évidents d’accélération et le moral des entrepreneurs du secteur est au beau fixe, poursuit le ministère, en s’appuyant sur de récentes enquêtes auprès des acteurs économiques.

Le gouvernement allemand s’attend à ce que les entreprises continuent de créer davantage d’emplois et d’augmenter les salaires, ce qui signifie que la consommation des ménages devrait rester un important moteur de la croissance économique cette année, ajoute-t-il.

“En raison des développements positifs de l’économie mondiale, le commerce se développera aussi de manière dynamique et renforcera les investissements des entreprises en équipements”, écrit le ministère.

Le gouvernement allemand s’attend à une croissance économique de 2,4% cette année. La fédération des chambres de commerce et d’industrie (DIHK) prédit pour sa part une croissance de 2,7%.

Michael Nienaber; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below