February 20, 2018 / 7:23 PM / 3 months ago

Les Bourses de la zone euro dans le vert, les changes en soutien

par Patrick Vignal

Les principales Bourses de la zone euro ont fini mardi en hausse avec un petit coup de pouce de la monnaie unique européenne, en net recul parallèlement à un rebond du dollar. Londres, qui n'a pas bénéficié du repli de l'euro, a fini quasiment inchangée. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,64% à 5.289,86 points. Le Dax allemand a pris 0,83% et le Footsie britannique a reculé de 0,01%. /Photo prise le 29 décembre 2017/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses de la zone euro ont fini mardi en hausse avec un petit coup de pouce de la monnaie unique européenne, en net recul parallèlement à un rebond du dollar.

Londres, qui n’a pas bénéficié du repli de l’euro, a fini quasiment inchangée, pénalisée en outre par de fortes baisses pour BHP Billiton et HSBC, sanctionnés pour leur résultats.

A l’heure de la clôture en Europe, Wall Street s’oriente vers une baisse après six séances consécutives de hausse, les résultats mal accueillis du géant de la distribution Walmart et la remontée des rendements des emprunts d’Etat pesant sur la tendance.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,64% à 5.289,86 points. Le Dax allemand a pris 0,83% et le Footsie britannique a reculé de 0,01%.

L’indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,80%, le FTSEurofirst 300 de 0,53% et le Stoxx 600 de 0,60%.

Le dollar, dont le récent accès de faiblesse avait surpris certains observateurs, gagne 0,65% face à un panier de devises de référence, dont l’euro, qui cède 0,56% à 1,2338 dollar.

RECORD POUR AIRBUS

Le repli de la monnaie unique européenne a favorisé les valeurs exportatrices, notamment Airbus, qui a pris 2,21% pour signer un record de clôture à 96,99 euros.

A Paris toujours, Edenred a bondi de 6,49% après des résultats annuels supérieurs aux attentes.

A l’inverse, BHP Billiton (-4,58%) et HSBC (-3,09%) ont été sanctionnés après leurs publications annuelles.

Lanterne rouge du Stoxx 600, le spécialiste suisse des logiciels bancaires Temenos a chuté de 5,95% après avoir annoncé qu’il discutait d’une éventuelle OPA sur le britannique Fidessa Group (+22,47%).

Sur le marché obligataire, le rendement du 10 ans américain a pris trois points de base pour repasser 2,9% à l’approche d’une importante adjudication.

LE DOW JONES DANS LE ROUGE

La hausse des rendements obligataires sur des craintes d’une accélération de l’inflation a été à l’origine de la correction observée sur les marchés d’actions au début du mois.

Dans un contexte d’inquiétude sur un possible durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale, le compte rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine, attendu pour mercredi, sera lu avec attention sur les marchés, qui évaluent à 83% la probabilité d’une hausse des taux en mars, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

A Wall Street, le Dow Jones perd 0,34% à l’heure où ferment les places européennes.

Aux valeurs, Walmart, premier distributeur mondial, recule de 9,37% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel moins bon que prévu, avec un net ralentissement de ses ventes en ligne pendant les fêtes de fin d’année.

Édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below