February 20, 2018 / 12:27 PM / 7 months ago

Home Depot accueille plus de clients plus dépensiers

(Reuters - Home Depot a publié mardi un bénéfice supérieur aux attentes pour un sixième trimestre consécutif en profitant de la hausse à la fois de la fréquentation de ses magasins et de la valeur moyenne des achats de ses clients dans un contexte d’amélioration du marché immobilier aux Etats-Unis.

Home Depot, le numéro un américain du bricolage, a annoncé une hausse de 2% de son bénéfice trimestriel, soutenu par une hausse de la fréquentation de ses magasins et la reprise du marché immobilier. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

Le numéro un américain des magasins de bricolage a en outre relevé de 15,7% son dividende trimestriel, ce qui, conjugué à la qualité de ses résultats, permet au titre de prendre 1,8% à 190,25 dollars dans les échanges avant l’ouverture à Wall Street.

Le dynamisme du marché du travail et la croissance des salaires soutiennent le marché immobilier américain et indirectement les chaînes de magasins de bricolage ou d’aménagement intérieur comme Home Depot et Lowe’s.

Les mises en chantier ont augmenté de 9,7% et la construction résidentielle a atteint son plus haut niveau depuis plus d’un an en janvier aux Etats-Unis.

Les ventes des magasins Home Depot ouverts depuis plus d’un an ont augmenté de 7,5% au cours du trimestre clos le 28 janvier, le quatrième de l’exercice du groupe, soit un point de plus que la prévision moyenne des analystes, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes comparables aux Etats-Unis ont aussi été nettement supérieures aux attentes avec une progression de 7,2% contre 6,1% attendus.

Le nombre de transactions a augmenté de 2% et le montant moyen du panier de 5,5%.

La prévision de croissance du chiffre d’affaires à périmètre comparable pour l’exercice en cours, de 5%, est néanmoins inférieure à celle des analystes, de 5,4%. Les ventes comparables ont augmenté de 6,8% sur l’ensemble de l’exercice 2017.

Home Depot s’attend aussi un ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires global cette année, à 6,5% contre 6,7% en 2017, alors que les analystes anticipent une décélération plus prononcée, à environ 6%.

Le chiffre d’affaires du dernier trimestre a progressé de 7,5% à 23,88 milliards de dollars (19,35 milliards d’euros), contre 23,66 milliards attendus par les analystes.

Le bénéfice net a atteint 1,78 milliard de dollars, soit 1,52 dollar par action, contre 1,74 milliard (1,44 dollar par action) un an plus tôt.

Le distributeur a pourtant inscrit dans ses comptes trimestriels une charge de 150 millions de dollars liée à la réforme fiscale adoptée en décembre aux Etats-Unis.

Hors exceptionnels, Home Depot a dégagé un bénéfice de 1,69 dollar par action supérieur aux prévisions des analystes, qui l’attendaient à 1,61 dollar.

Aishwarya Venugopal à BangaloreCatherine Mallebay-Vacqueur et Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below