February 13, 2018 / 3:03 PM / 5 months ago

Wall Street ouvre en baisse après deux séances de gains

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi pour abandonner une partie de ses gains des deux séances précédentes, les investisseurs hésitant à poursuivre le rebond à la veille de chiffres très attendus sur l’inflation aux Etats-Unis.

La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi. Après une dizaine de minutes d'échanges, l'indice Dow Jones perd 83,62 points, soit 0,34%, à 24.517,65 points. /Photo prise le 9 février 2018/REUTERS/Brendan Mcdermid

Après une dizaine de minutes d’échanges, l’indice Dow Jones perd 83,62 points, soit 0,34%, à 24.517,65 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,32% à 2.647,38 points et le Nasdaq Composite cède 0,19% à 6.968,67 points.

Les trois grands indices de Wall Street ont gagné près de 3% sur les deux séances précédentes, leur meilleure performance en deux jours depuis juin 2016. Le Dow Jones a ainsi ramené à 7,5% environ son repli depuis son pic de fin janvier.

A la clôture de lundi, l’indice affichait un repli de 0,48% depuis le début de l’année et le S&P 500 une baisse de 0,66% alors que le Nasdaq conservait une progression de 1,14%.

La volatilité, elle, reste nettement supérieure à ses niveaux de janvier: en hausse à 26,53, l’indice Vix du CBOE est certes loin du pic de 50 touché la semaine dernière mais il est plus de deux fois supérieur à son niveau de fin janvier.

Si la présentation lundi, du projet de budget de l’administration Trump, dominé par un plan d’investissement dans les infrastructures, a favorisé la hausse des actions, la prudence reprend le pas dans l’attente des statistiques mensuelles des prix à la consommation, dont la publication est prévue mercredi.

Des chiffres supérieurs aux attentes pourraient en effet favoriser une nouvelle hausse des rendements des emprunts d’Etat, qui expliquent pour une bonne part la correction récente sur les actions.

RÉDUCTION DE L’EXPOSITION AUX ACTIONS

Le rendement des Treasuries à dix ans évolue autour de 2,84% après un pic à près de 2,9% lundi.

L’enquête mensuelle Bank of America Merrill Lynch montre que les investisseurs ont nettement réduit les allocations en actions ces dernières semaines pour réduire leur exposition au risque.

Aux valeurs, le secteur de l’énergie souffre de la baisse des cours du pétrole après le rapport de l’Agence internationale de l’énergie, qui table sur une croissance de l’offre supérieure à celle de la demande cette année. L’indice sectoriel S&P recule de 0,71%.

Le secteur de la santé, lui, est animé par les informations de presse sur la restructuration du secteur: selon le Wall Street Journal, la chaîne de pharmacies Walgreens Boots Alliance (+2,18%) a approché le répartiteur de médicaments AmerisourceBergen (+11,72%) en vue d’un rachat et le quotidien rapporte par ailleurs qu’Amazon (+1,21%) entend devenir un fournisseur de premier plan du secteur hospitalier.

CardinalHealth perd 3,78% et McKesson 1,32%.

PepsiCo gagne 0,1% après ses résultats, soutenus par les ventes de sa division Frito-Lay, qui ont plus que compensé le déclin des boissons sucrées.

Sur le marché des changes, le dollar perd du terrain face aux autres devises: l’”indice dollar”, qui mesure son évolution face à un panier de référence, abandonne 0,49% et l’euro remonte à plus de 1,2340.

Les marchés actions européens évoluent dans le rouge à l’exception de Londres (+0,06%): l’indice Stoxx 600 recule de 0,27% et à Paris, le CAC 40 perd 0,2%.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below