4 octobre 2017 / 13:08 / il y a 16 jours

USA: La FDA autorise une version générique du Copaxone de Teva

(Reuters) - L‘action du laboratoire Mylan bondit de près de 20% à Wall Street mercredi après l‘annonce par la FDA (Food and Drug Administration) de sa décision d‘autoriser sa version générique du Copaxone, le traitement de la sclérose en plaques de Teva.

L'action du laboratoire Mylan bondit de 16% en avant-Bourse à Wall Street mercredi après l'annonce par la FDA (Food and Drug Administration) de sa décision d'autoriser sa version générique du Copaxone, le traitement de la sclérose en plaques de Teva. /Photo d'archives/REUTERS/Ronen Zvulun

Ce feu vert inattendu tombe au lendemain de l‘annonce par l‘autorité sanitaire américaine de nouvelles mesures pour accélérer la mise sur le marché de versions génériques de médicaments complexes en réponse à l‘envolée des prix de certains traitements aux Etats-Unis.

Le titre Mylan s‘adjuge 18,70% à 38,62 dollars vers 17h00 GMT, de loin la meilleure performance de l‘indice S&P-500, alors que l‘action cotée à New York de Teva chute de 13,82 à 16,22 dollars.

Le Copaxone est le traitement de la sclérose en plaques le plus vendu au monde et aussi la première vente de Teva, qui en a tiré plus de quatre milliards de dollars (3,4 milliards d‘euros) de chiffre d‘affaires l‘an dernier.

Alors que Mylan avait déjà essuyé deux échecs ces derniers mois et que les investisseurs s‘attendaient à un nouveau revers, la FDA a autorisé les deux dosages de son Glatiramer Acetate (20 mg et 40 mg).

Dans une note, les analystes de JPMorgan y voient un “facteur positif significatif” pour Mylan qui conforte ses prévisions de résultats pour 2017 et 2018.

Teva, en revanche, risque de voir une concurrence générique arriver 9 à 12 mois plus tôt que ce qui était estimé.

“C‘est une mauvaise nouvelle de plus dans un contexte déjà difficile avec des pressions sur ses activités génériques aux Etats-Unis, un endettement élevé et un manque de clarté sur les éléments qui lui permettront de redresser ses résultats”, ajoute JPM.

David Maris, analyste chez Wells Fargo, pense que Mylan pourra capter 40% du marché avec son dosage à 40 mg, à un prix inférieur de 40% à celui du Copaxone.

La version 40 mg du Copaxone a un coût actuel de 80.000 dollars par an et celle de 20 mg de 90.000 dollars, contre un prix de seulement 8.000 dollars lors du lancement du traitement en 1996.

Mylan, qui en août avait réduit ses prévisions de résultats pour 2017 et 2018, a dit espérer être en mesure de commercialiser son générique “très bientôt.”

Michael Erman à New York et Divya Grover à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below