2 octobre 2017 / 11:26 / dans 3 mois

Le constructeur auto chinois Geely rachète la banque danoise Saxo

COPENHAGUE (Reuters) - Le groupe automobile chinois Geely Holdings va débourser plus de 300 millions d‘euros pour porter sa participation dans la banque danoise Saxo Bank à 51,5%, dernier exemple de la volonté de la Chine de mettre la main sur le savoir faire technologique de sociétés de services financiers européennes.

Les locaux de Geely Holding Group à Zhejiang. Le groupe automobile chinois Geely Holdings va débourser plus de 300 millions d'euros pour porter sa participation dans la banque danoise Saxo Bank à 51,5%, dernier exemple de la volonté de la Chine de mettre la main sur le savoir faire technologique de sociétés de services financiers européennes. /Photo d'archives/REUTERS/Steven Shi

Les autorités chinoises, préoccupées par des sorties de capitaux trop importantes, tentent de freiner les investissements à l‘étranger des entreprises locales.

Mais elles semblent toujours encourager ce type d‘investissement dans les sociétés financières étrangères, surtout pour avoir accès à de nouvelles technologies.

Le mois dernier, Legend Holdings, propriétaire du fabricant d‘ordinateurs Lenovo, a racheté Banque Internationale à Luxembourg (BIL) pour 1,48 milliard d‘euros.

Des sources avaient dit le mois dernier que les chinois Anbang Insurance et HNA avaient envisagé chacun de leur côté de prendre une participation dans l‘assureur allemand Allianz.

“Saxo Bank est un investissement attrayant pour Geely parce que la banque, en tant que fintech (technologies financières) et regtech (technologies réglementaires), a toujours mis l‘accent essentiellement sur la technologie”, a dit un porte-parole de Geely.

Geely avait annoncé en mai être entré à hauteur de 30% du capital de Saxo, faisant ainsi une première incursion dans le secteur des services financiers.

De son côté, l‘assureur finlandais Sampo a pris une part de 19,9% dans Saxo pour 265 millions d‘euros. Un parole de Saxo a dit que Geely augmentait sa participation selon les mêmes termes que Sampo. Un porte-parole du groupe chinois n‘a pas voulu commenter le prix.

Saxo a précisé que deux de ses actionnaires actuels, TPG Capital et SinarMas, avaient accepté les offres de Sampo et de Geely et convenu de leur céder leurs parts de respectivement 29,26% et 9,9%.

Geely est surtout connu pour être le propriétaire aussi bien du constructeur automobile suédois Volvo que du fabricant des taxis noirs de Londres. Geely, qui a acquis cette année une participation de 49,9% dans le constructeur automobile malaisien Proton, a également sa marque de voitures éponyme en Chine.

Saxo Bank tire l‘essentiel de ses revenus de sa plate-forme de courtage en ligne. Geely a estimé lundi que les technologies de la société danoise pouvaient être développées en Asie.

Le co-fondateur et directeur général de Saxo conservera sa part de 25,71%, a poursuivi la banque, qui a réalisé en 2016 un chiffre d‘affaires de 2,9 milliards de couronnes danoises (390 millions d‘euros) avec 1.600 salariés répartis dans 18 pays.

Teis Jensen, avec la contribution de Rachel Armstrong, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below