29 septembre 2017 / 18:26 / dans 3 mois

Energie: Les acteurs alternatifs augmentent leur part de marché

PARIS (Reuters) - La part de clients résidentiels ayant basculé vers des offres de marché d‘électricité a augmenté de 6,7% au deuxième trimestre à 5,2 millions, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l‘énergie.

La part de clients résidentiels ayant basculé vers des offres de marché d'électricité a augmenté de 6,7% au deuxième trimestre à 5,2 millions, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l'énergie. /Photo prise le 26 septembre 2017/REUTERS/Régis Duvignau

La CRE précise que les consommateurs ayant abandonné leur offre à tarifs régulés ont dans leur grande majorité quitté l‘opérateur EDF pour privilégier des fournisseurs alternatifs.

“La part des fournisseurs alternatifs approche les 16% du marché”, indique la CRE dans un bilan de l’ouverture des marchés de détail de l’énergie.

Le marché résidentiel français de l‘électricité compte désormais 5,2 millions de “sites” en offres de marché sur un total de 32,1 millions.

Sur le marché non résidentiel, qui représente lui 5 millions de sites, la part des clients ayant fait la bascule a augmenté de 2,5% à 1,6 million.

EDG, et l‘énergéticien Engie, dans lequel le gouvernement détient 28%, conservent des parts sur les marchés de l‘électricité et du gaz respectives de 84% et 75% près d‘une décennie après l‘ouverture à la concurrence du marché.

La CRE, qui est le régulateur de l‘énergie, fixe les tarifs régulés sur la base de propositions du gouvernement. Ils sont proposés seulement par EDF et Engie.

Les concurrents d‘EDF ont accusé le gouvernement de maintenir les tarifs régulés artificiellement bas, ce qui leur rend la tâche difficile pour venir concurrencer l‘électricien.

Parmi les fournisseurs alternatifs d‘énergie en France, figurent Direct Energie, le pétrolier Total et l‘italien Eni.

Total, qui s‘apprête à entrer sur le marché de la distribution de gaz et d‘électricité, a dit viser 3 millions de clients.

Mi-juillet, le Conseil d‘Etat a annulé un décret de 2013 encadrant les tarifs réglementés du gaz appliqués en France aux particuliers et aux petits professionnels, dont le maintien est jugé contraire au droit européen.

Sur le marché résidentiel du gaz naturel, la part des offres de marché a augmenté de 2,7% à 5,4 millions. Les fournisseurs alternatifs détiennent environ 25% de ce marché.

Dans un communiqué distinct, la CRE a annoncé que les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxe d‘Engie allaient augmenter en moyenne de 1,2% le 1er octobre.

Bate Felix, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below