29 septembre 2017 / 14:20 / il y a 21 jours

Wall Street hésite après des indicateurs mitigés

La Bourse de New York évolue sans tendance claire au début d'une séance animée par une série d'indicateurs économiques, dont une mesure de l'inflation inférieure aux attentes et un indicateur d'activité meilleur que prévu. L'indice Dow Jones perd 26,97 points, soit 0,12%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York évolue vendredi sans tendance claire au début d‘une séance animée par une série d‘indicateurs économiques, dont une mesure de l‘inflation inférieure aux attentes et un indicateur d‘activité meilleur que prévu.

L‘indice Dow Jones perd 26,97 points, soit 0,12%, à 22.354,23. Le Standard & Poor’s 500, plus large, est quasiment inchangé à 2.509,78 et le Nasdaq composite avance de 0,1% à 6.459,65.

Les chiffres des dépenses de consommation des ménages américains, publiés une heure avant l‘ouverture des marchés, ont à peine progressé pour le mois d‘août, probablement en raison de l‘ouragan Harvey qui a pesé sur les ventes de voitures.

L‘inflation est restée modérée le mois dernier. L‘indice des prix à la consommation hors énergie et produits alimentaires a augmenté de 0,1% sur un mois, comme en juillet, mais légèrement moins vite que prévu (+0,2%).

Sur un an, cet indice, dit “core PCE”, très suivi par la Réserve fédérale, a augmenté de 1,3%, après 1,4% en juillet, à son rythme le plus faible depuis novembre 2015.

En réaction à cette indicateur, le dollar a momentanément creusé ses pertes, touchant un creux de trois jours face à un panier de six devises de référence.

Juste après l‘ouverture, les investisseurs ont pris connaissance de l‘indice PMI sur la croissance de l‘activité manufacturière dans la région de Chicago. Il est ressorti supérieur aux attentes, ce qui a eu pour effet de faire grimper le dollar.

L‘enthousiasme suscité par la présentation par l‘administration Trump de son projet de réforme fiscale tend à retomber, observateurs et analystes soulignant les interrogations sur la capacité du président américain à faire adopter le projet et les questions qui restent en suspens.

Dans une note, Barclays pointe ainsi le manque de précision sur la déductibilité des intérêts financiers et sur le rapatriement des profits réalisés à l‘étranger par les sociétés cotées.

Aux valeurs, le constructeur de maisons KB Home gagne 7,83% après avoir publié jeudi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Tyson Foods, numéro un américain de la viande, bondit de 7,73% après avoir relevé jeudi soir sa prévision de bénéfice par action annuel.

Sur les marchés européens, les Bourses évoluent à la hausse pour la dernière séance du trimestre. Le CAC 40 prend0,25% et le Stoxx 600 0,19%.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below