29 septembre 2017 / 07:45 / dans 3 mois

France: Légère accélération du rythme de l'inflation en septembre

PARIS (Reuters) - L‘inflation sur un an a légèrement accéléré en septembre en France, la hausse des prix à la consommation s‘élevant à 1,0% ce mois-ci après 0,9% en août, selon une première estimation publiée vendredi par l‘Insee.

L'inflation sur un an a légèrement accéléré en septembre en France, la hausse des prix à la consommation s'élevant à 1,0% ce mois-ci après 0,9% en août, selon une première estimation publiée vendredi par l'Insee. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

L‘indice des prix harmonisés IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, progresse un peu plus rapidement, avec une hausse de 1,1% sur un an en septembre, après 1,0% en août.

Si ce chiffre s‘avère légèrement supérieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur une progression de 1,0%, l‘inflation reste inférieure à l‘objectif de la Banque centrale européenne (BCE), fixé à un tout petit peu moins de 2%.

C‘est aussi le cas en Allemagne, où l‘inflation s‘est avérée légèrement plus faible que prévu en septembre, selon une première estimation publiée jeudi.

Le niveau de l‘inflation dans les deux premières économies européennes plaide pour un resserrement prudent et progressif de la politique monétaire ultra-accommodante de la BCE.

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a déclaré jeudi que l‘institution de Francfort devait réduire ses achats d‘actifs de façon “pragmatique” tout en maintenant une politique monétaire accommodante.

La hausse de l‘inflation sur un an en France résulte principalement de l‘accélération des prix de l‘alimentation et de l‘énergie, ainsi que d’un moindre recul des prix des produits manufacturés, souligne l‘Insee.

Sur le mois, l‘indice des prix à la consommation IPC se sont repliés de 0,1%, après leur rebond de 0,5% en août, sous l‘effet notamment du repli saisonnier des prix des services, en particulier ceux liés au tourisme.

L‘IPCH s‘inscrit également en recul de 0,1% sur un mois, après avoir progressé de 0,6% en août.

L‘indice des prix à la consommation définitif de septembre, le seul valable pour les indexations de contrats privés, rentes viagères, pensions alimentaires ou l‘évolution du Smic, sera publié le 12 octobre.

Myriam Rivet, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below