28 septembre 2017 / 16:29 / dans 3 mois

L'Europe finit en hausse modérée, l'euro repart

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé jeudi en hausse modérée une séance plutôt calme tandis que sur le marché des changes, l‘euro repartait à la hausse face au dollar après avoir souffert des incertitudes politiques en Allemagne, où la chancelière Angela Merkel doit batailler pour former une coalition.

Les Bourses européennes ont terminé jeudi en hausse modérée une séance plutôt calme. Le CAC 40 a pris 0,22%, le Dax a gagné 0,37% et le FTSE a progressé de 0,13%. /Photo prise le 28 septembre 2017/REUTERS

À Paris, l‘indice CAC 40 a pris 0,22% (11,81 points) à 5.293,77 points. À Francfort, le Dax a gagné 0,37% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,13%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro a gagné 0,24%, le FTSEurofirst 300 0,11% et le Stoxx 600 0,19%.

L‘euro, qui prend 0,35% à 1,1784 dollar, a profité notamment d‘une amélioration du climat des affaires dans la zone euro. Il a à peine réagi à l‘annonce d‘une inflation en Allemagne légèrement plus faible que prévu en septembre.

Selon les stratèges sur le marché des changes de Bank of America-Merrill Lynch (BAML), le récent accès de faiblesse de l‘euro face au dollar devrait se poursuivre dans les trois prochains mois. Ils prévoient un euro à 1,15 dollar à la fin de l‘année.

Soutenu par l‘amorce d‘une réforme fiscale aux Etats-Unis et le renforcement des anticipations d‘un relèvement de taux de la Réserve fédérale en décembre, le dollar a atteint son plus haut niveau depuis un mois face à un panier de référence avant de se stabiliser, puis de s‘orienter légèrement à la baisse.

Aux valeurs en Europe, H&M a chuté de 5,08% après avoir prévenu d‘un ralentissement de ses ventes à la fin septembre. Le géant suédois du prêt-à-porter a entraîné à la baisse l‘ensemble du secteur européen de la distribution, dont l‘indice Stoxx a perdu 0,41%.

TECHNIPFMC MONTE, EDF RECULE

A la hausse, TechnipFMC signe la meilleure progression du CAC 40 (+3,68%), porté par l‘annonce d‘un contrat remporté auprès du norvégien Statoil.

Toujours à Paris, EDF a reculé de 2,16%. L‘Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a imposé jeudi à l‘électricien la mise à l‘arrêt provisoire de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme et Vaucluse) en raison de risques d‘inondation du site en cas de séisme d‘une ampleur exceptionnelle.

A l‘heure de la clôture en Europe, la Bourse de New York évolue sans tendance claire. Les indices de Wall Street ont peu réagi à l‘annonce d‘une croissance économique aux Etats-Unis légèrement supérieure aux attentes au deuxième trimestre.

Un temps orienté à la hausse sur des tensions entre le régime de Bagdad et le gouvernement kurde irakien, les cours du pétrole sont repartis à la baisse.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans a atteint un pic de 11 semaines à 2,359% avant de s‘apaiser en peu.

La tendance à la baisse du prix des obligations d‘Etat s‘explique par le renforcement de la probabilité d‘une hausse des taux par la Fed en décembre, mais aussi par des craintes concernant le poids sur le déficit fédéral des allègements d‘impôts promis par Donald Trump.

édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below