28 septembre 2017 / 10:43 / dans 20 jours

Un Britannique nommé à la tête d'Etihad

Etihad Aviation Group a annoncé jeudi la nomination de Tony Douglas, ancien patron de l'aéroport de Londres-Heathrow puis responsable des achats au ministère britannique de la Défense, au poste de directeur général. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

DUBAI (Reuters) - Etihad Aviation Group a annoncé jeudi la nomination de Tony Douglas, ancien patron de l‘aéroport de Londres-Heathrow puis responsable des achats au ministère britannique de la Défense, au poste de directeur général.

Il remplace le vétéran australien James Hogan, qui en 10 ans a hissé la compagnie d‘Abou Dhabi au même rang que ses deux grandes rivales du Golfe, Emirates et Qatar Airways.

Etihad avait annoncé en janvier le départ prochain de James Hogan.

Tony Douglas, qui dirigeait le département des équipements et du soutien logistique au ministère de la Défense, rejoindra Etihad en janvier.

Il avait été précédemment directeur général de la société aéroportuaire Abu Dhabi Airports après avoir occupé auparavant la même fonction à Heathrow, l‘aéroport le plus fréquenté d‘Europe.

“Il a guidé la transformation de grandes organisations aux Emirats arabes unis et au Royaume-Uni, et il comprend les EAU et la région”, a déclaré dans un communiqué le président d‘Etihad, Mohamed Moubarak Fadhel al-Mazrouei. “Il connaît par ailleurs le secteur de l‘aviation civile et sait les défis et opportunités qui attendent Etihad dans un secteur en pleine évolution.”

Après avoir subi une perte de 1,9 milliard de dollars (1,6 milliard d‘euros) l‘an dernier, Etihad a engagé une revue stratégique qui a d‘ores et déjà abouti à l‘arrêt de certains investissements et aussi à des centaines de pertes d‘emplois au sein de la compagnie, selon des sources.

Tony Douglas devra décider du sort des participations d‘Etihad dans Virgin Australia, Air Seychelles, Air Serbia et la compagnie indienne Jet Airways.

La compagnie a d‘ores et déjà coupé son soutien financier à Air Berlin et Alitalia, contraignant ces deux groupes à engager des procédures de sauvegarde.

Ray Gammell, qui assuré l‘intérim à la direction générale depuis le mois de mai, retrouvera son poste de directeur des ressources humaines et de la performance. Etihad cherche également un nouveau directeur financier.

Andrew Torchia, avec Alexander Cornwell à Doha, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below