25 septembre 2017 / 09:35 / il y a un mois

Avec Joon, Air France teste le low cost long-courrier

PARIS (Reuters) - Air France a lancé lundi Joon, sa nouvelle compagnie destinée à prendre très prudemment position sur le marché de plus en plus compétitif du low cost long-courrier.

Air France a lancé lundi Joon, sa nouvelle compagnie destinée à prendre très prudemment position sur le marché de plus en plus compétitif du low cost long-courrier. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Laurenson

Joon, qui vient s‘ajouter aux marques Air France, Hop (vols domestiques) et Transavia (low cost moyen-courrier) d‘Air France-KLM, effectuera ses premiers vols à partir du 1er décembre de Roissy vers Lisbonne, Porto, Barcelone et Berlin avec des tarifs démarrant à 39 euros TTC pour un aller simple.

La compagnie ne fera son entrée sur le long-courrier qu‘à la fin mars, pour la saison d‘été 2018, avec seulement deux destinations : deux vols par semaine pour Fortaleza (Brésil) à partir de 249 euros TTC et trois vols hebdomadaires pour Mahé (Seychelles) à partir de 299 euros TTC.

Les pilotes d‘Air France pourront voler indifféremment pour la compagnie nationale et pour Joon, qui recrutera plus de 1.000 hôtesses et stewards d‘ici 2020, a précisé Jean-Michel Mathieu, directeur général de la nouvelle compagnie, lors de la conférence de presse de lancement.

A cet horizon, la flotte de Joon comptera dix avions long-courriers (des A350 d‘Airbus) et 18 appareils court-courriers, soit très peu par rapport aux grandes compagnies low cost européennes.

Mais Joon met en avant son modèle hybride (ni compagnie traditionnelle, ni low cost) et compte sur l‘étendue du réseau d‘Air France pour faire connaître auprès des passagers en correspondance la marque au logo bleu Klein et aux hôtesses et stewards en baskets.

“Des passagers issus du monde entier vont pouvoir se connecter à Roissy pour ensuite se rendre à Barcelone puisque tout sera commercialisé sous code Air France”, comme un seul et même billet Air France, a expliqué Jean-Michel Mathieu.

“Cela vient donc contribuer à développer l‘offre Air France qui, elle, bien sûr, a une taille tout à fait importante”, a-t-il ajouté lors de la conférence de presse.

D‘autres compagnies renforcent leurs offres low cost comme IAG, propriétaire de British Airways, Eurowings, filiale de Lufthansa, et la canadienne WestJet, tandis que les problèmes rencontrés récemment par Ryanair illustrent la bataille qui se livre sur ce segment de marché.

Joon, dont la campagne de marketing vise directement les “millenials”, s‘attache à répondre aux besoins de cette génération née avec internet, comme la connectivité à bord et des prises USB pour recharger les smartphones.

En faisant de Joon un laboratoire de marketing, Air France se met aussi dans les pas de grands groupes aux structures administratives lourdes, comme Orange qui avait lancé en 2011 sa marque mobile Sosh pour se positionner sur le marché low cost en adoptant un fonctionnement de start-up.

Avec Pascale Denis à Paris et Victoria Bryan à Berlin, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below