22 septembre 2017 / 06:59 / il y a un mois

Boeing prédit une croissance de la demande en Asie du Sud-Est

SINGAPOUR (Reuters) - Boeing a augmenté vendredi de 460 appareils sa prévision de la demande en Asie du Sud-Est sur les 20 prochaines années, le relèvement le plus fort toutes régions confondues, lié à l‘essor du modèle des compagnies aériennes à bas coûts qui rendent les voyages plus accessibles.

Boeing a augmenté vendredi de 460 appareils sa prévision de la demande en Asie du Sud-Est sur les 20 prochaines années, le relèvement le plus fort toutes régions confondues, lié à l'essor du modèle des compagnies aériennes à bas coûts qui rendent les voyages plus accessibles. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Au cours des deux prochaines décennies, l‘avionneur américain s‘attend à une demande de 4.210 nouveaux appareils, représentant une valeur de 650 milliards de dollars (543 milliards d‘euros), dans l‘hypothèse d‘une croissance annuelle du trafic de 6,2% dans la région. Dans sa prévision précédente, Boeing tablait sur 3.750 appareils et des ventes représentant 550 milliards de dollars.

“Regardez des pays comme le Vietnam, la Thaïlande et l‘Indonésie où les infrastructures doivent croître et progresseront”, a déclaré Dinesh Keskar, vice-président de Boeing pour les ventes en Asie-Pacifique et en Inde. “L‘aviation est le principal moteur du tourisme, c‘est elle qui permet essentiellement aux personnes et aux marchandises de se déplacer”.

L‘Asie du Sud-Est, un marché que se disputent pléthore de compagnies aériennes à bas coûts comme l‘indonésien Lion Air, le vietnamien Vietjet et le malaisien AirAsia Bhd, revêt une importance stratégique pour Boeing et Airbus SE en raison de l‘arrivée à maturité du marché en Amérique du Nord et en Europe.

Selon Dinesh Keskar, les monocouloirs comme le 737 MAX de Boeing ou l‘A320 d‘Airbus représenteront plus de 70% des nouvelles livraisons, car la plupart des voyages dans la région devraient se faire sur de courtes distances.

La Chine ambitionne également d‘être un acteur de premier plan sur ce marché, avec le lancement de son monocouloir C919, qui a effectué son premier vol d‘essai en mai et qui a reçu à ce jour 730 commandes.

“Bien sûr, nous sommes attentifs à cela, nous regardons la concurrence”, a déclaré Dinesh Keskar au sujet du C919. “Nous essayons de proposer des produits supérieurs, avec un coût par siège moindre, une meilleure consommation de carburant et un plus grand confort de voyage”.

Airbus n‘a publié aucune prévision de demande pour l‘Asie du Sud-Est mais un porte-parole a déclaré que le constructeur européen prévoyait une croissance annuelle du trafic passagers de 7% au cours des 20 prochaines années.

En ce qui concerne la demande mondiale, Boeing l‘estime à 41.030 nouveaux appareils au cours des 20 prochaines années.

avec Kanishka Singh à Bangalore; Bertrand Boucey et Claude Chendjou pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below