21 septembre 2017 / 08:58 / dans 3 mois

Les Bourses en Europe réagissent bien aux annonces de la Fed

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse jeudi en début de séance, accueillant positivement les annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a conforté mercredi les attentes d‘une nouvelle hausse des taux en décembre.

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse jeudi en début de séance, accueillant positivement les annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a conforté mercredi les attentes d'une nouvelle hausse des taux en décembre. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,4% à 08h13 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,16% et à Londres, le FTSE avance de 0,11%. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

La banque centrale américaine a laissé son principal taux directeur inchangé tout en maintenant sa prévision d‘une nouvelle hausse de taux d‘ici la fin de l‘année aux Etats-Unis, ce dont les investisseurs doutaient en raison d‘une inflation toujours éloignée de l‘objectif de 2% de la Fed.

Elle a amorcé parallèlement, comme attendu, la réduction de son énorme bilan, qui se fera à petites doses et de manière graduelle.

À Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,4% à 5.262,77 points à 08h13 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,16% et à Londres, le FTSE avance de 0,11%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,38%, le FTSEurofirst 300 0,31% et le Stoxx 600 0,19%.

Les Bourses de la zone euro sont favorisées en outre par la baisse de l‘euro, qui évolue jeudi un peu au-dessus de 1,19 dollar après être tombé jusqu‘à 1,1860 à la suite des annonces de la Fed.

A contrario, la progression de la place de Londres est pénalisée par le recul des valeurs liées aux ressources de base, dont l‘indice sectoriel perd 0,62%.

Le compartiment bancaire, qui accueille favorablement la perspective d‘une hausse des taux, prend 1,61%, la plus forte hausse sectorielle en Europe.

Commerzbank gagne en particulier 4,71% après des informations de la presse selon lesquelles Berlin est favorable à une fusion de la banque allemande avec BNP Paribas (+1,8%).

A l‘inverse, les services aux collectivités et l‘immobilier, qui préfèrent des taux bas, reculent respectivement de 0,77% et de 0,49%.

Après les annonces de la Fed, la probabilité d‘une hausse de taux en décembre est passée à plus de 70%, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Sur le marché obligataire, le rendement des obligations d‘Etat américaines à 10 ans a grimpé à son plus haut niveau depuis six semaines, à plus de 2,27%. Son équivalent allemand, le Bund, gagne jeudi plus de trois points à 0,469%.

ELIS EN TÊTE DU SBF 120

Aux valeurs à Paris, Elis prend 3,35%, en tête du SBF 120, à la suite d‘une recommandation favorable de Credit Suisse.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour le groupe irlandais de matériaux de construction CRH, qui prend 3,71% après avoir annoncé le rachat du cimentier américain Ash Grove Cement pour 3,5 milliards de dollars (2,94 milliards d‘euros).

La Bourse de New York a fini mercredi en légère hausse, hormis le Nasdaq, plombé par le repli d‘Apple . L‘indice Dow Jones a signé son septième record de clôture consécutif.

En Asie, la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,18%, soutenue par l‘affaiblissement du yen face au dollar, le billet vert ayant touché un plus haut de deux mois face à la devise nippone.

Autre banque centrale dans l‘actualité, la Banque du Japon (BoJ) a laissé jeudi inchangée sa politique monétaire et maintenu des perspectives économiques optimistes.

Les investisseurs suivront également jeudi à 13h15 GMT le discours du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, à l‘ouverture de la conférence annuelle du Comité européen du risque systémique.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en légère baisse, pénalisés par le raffermissement du dollar et l‘annonce d‘une hausse plus forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Les investisseurs attendent la réunion prévue vendredi à Vienne entre l‘Opep et des pays extérieurs au cartel au sujet de leur accord sur un plafonnement de la production mondiale.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below