21 septembre 2017 / 07:28 / dans 3 mois

Berlin favorable à une fusion Commerzbank-BNP Paribas

BERLIN (Reuters) - Berlin est favorable à une fusion de Commerzbank, dont l‘Etat allemand est actionnaire, avec BNP Paribas, rapporte jeudi l‘hebdomadaire WirtschaftsWoche, qui cite des sources financières.

Berlin est favorable à une fusion de Commerzbank, dont l'Etat allemand est actionnaire, avec BNP Paribas, rapporte jeudi l'hebdomadaire WirtschaftsWoche. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

Les discussions au ministère des Finances en sont à un stade préliminaire et le gouvernement allemand n‘abordera pas la question avec la direction de Commerzbank avant novembre, poursuit le journal.

BNP Paribas et Commerzbank ont refusé de commenter ces informations. Personne n‘était immédiatement disponible au ministère allemand des Finances pour faire un commentaire.

Deux sources proches du dossier ont dit mercredi à Reuters que le groupe bancaire italien UniCredit avait récemment exprimé au gouvernement allemand son intérêt pour une fusion avec Commerzbank.

Interrogé sur l‘intérêt d‘Unicredit, un porte-parole du ministère a déclaré: “Des représentants du gouvernement sont contactés par des investisseurs financiers sur une série de sujets.”

“Nous avons toujours dit que le gouvernement ne voulait pas conserver sa part (de Commerzbank) indéfiniment et qu‘il souhaitait obtenir un bon résultat pour le contribuable”, a-t-il ajouté.

L‘Etat allemand possède encore 15% du capital de la banque, au capital de laquelle il est entré lors de la crise financière.

Le titre Commerzbank gagne près de 4% en Bourse de Francfort, affichant la meilleure performance du Dax-30 et figurant parmi les plus fortes hausses des indices européens Stoxx 600 et EuroFirst 300 vers 09h50 GMT.

Au même moment, BNP Paribas progresse de près de 1,5%, signant l‘une des plus fortes hausses du CAC 40, tandis qu‘à Milan UniCredit prend 2,3%.

L‘indice sectoriel bancaire européen, en tête du Stoxx 600, avance de 1,5% à la faveur d‘un possible relèvement des taux de la Fed d‘ici la fin de l‘année aux Etats-Unis.

Maria Sheahan, avec Hans Seidenstuecker, Sudip Kar-Gupta et Michael Nienaber, Juliette Rouillon et Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below