20 septembre 2017 / 08:38 / dans 3 mois

Les Bourses européennes restent sur leurs gardes avant la Fed

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi dans la matinée, la prudence dominant avant les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) attendues dans la soirée.

Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi dans la matinée, la prudence dominant avant les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) attendues dans la soirée. À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,11% vers 10h09. À Francfort, le Dax grappille 0,04% et à Londres, le FTSE gagne 0,05%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, l‘indice CAC 40 avance de 0,11% à 5.243,17 points vers 10h09. À Francfort, le Dax grappille 0,04% et à Londres, le FTSE gagne 0,05%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,04%, le FTSEurofirst 300 perd 0,04% et le Stoxx 600 se replie de 0,03%.

Au terme de deux jours de réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), la Fed publiera son traditionnel communiqué à 18h00 GMT. La présidente Janet Yellen tiendra une conférence de presse une trentaine de minutes plus tard.

La banque centrale américaine a préparé les esprits des investisseurs depuis plusieurs semaines. Si une hausse de taux semble exclue, le marché s‘attend à ce que la Fed annonce qu‘elle commencera à réduire son énorme bilan. Les investisseurs seront également à l‘affût de tout indice les renseignant sur la probabilité d‘une nouvelle hausse de taux avant la fin de l‘année.

“On est en posture d‘attente. Ce qu‘on anticipe, c‘est que les taux vont rester inchangés et que (la Fed) va commencer la réduction de son bilan. Mais il y a toujours la possibilité d‘une surprise, je pense que c‘est pour cela que les investisseurs sont prudents”, a commenté Brad McMillan, responsable de l‘investissement chez Commonwealth Financial.

Le FOMC publiera également ses nouvelles prévisions économiques pour cette année et les deux suivantes, qui pourraient prendre en compte l‘impact des récents ouragans qui ont frappé les Etats-Unis, préviennent les stratèges de Mirabaud Securities.

Autre élément, “il faudra que Janet Yellen tente de clarifier sa propre situation puisqu‘elle tiendra logiquement l‘avant-dernière conférence de presse de son mandat en cours à la tête de la Fed” qui se termine le 3 février, ajoutent-ils.

VENTES AU DÉTAIL AU ROYAUME-UNI

Les opérateurs de marché seront également attentifs ce mercredi à la publication à 8h30 GMT des ventes au détail au Royaume-Uni pour le mois d‘août, dans un contexte de craintes d‘un ralentissement de la consommation outre-Manche.

Sur le marché des changes, la livre sterling évolue toujours à plus de 1,35 dollar et l‘euro avance légèrement face au billet vert, tout juste sur le seuil de 1,20.

De son côté, le yen avance plus nettement (+0,2%) face au dollar, avant les décisions de politique monétaire de la Banque du Japon attendues jeudi.

La Bourse de Tokyo a terminé pratiquement à l‘équilibre (+0,05%) et Wall Street a fini mardi soir en petite hausse, soutenue notamment par le secteur des télécoms.

Ce dernier affiche également la plus forte hausse en Europe mercredi, son indice Stoxx 600 progressant de 0,51%.

Aux valeurs en Europe, le britannique Kingfisher grimpe de 7,36% après avoir annoncé un bénéfice semestriel meilleur que prévu.

Thyssenkrupp gagne 3,23% en réaction à l‘annonce de la signature avec son concurrent indien Tata Steel d‘un protocole d‘accord en vue d‘une fusion de leurs opérations en Europe dans une coentreprise à parité. Cette opération doit créer le numéro deux européen de la sidérurgie derrière ArcelorMittal (+0,89%).

A Paris, Suez (-3,72%) est pénalisé par l‘abaissement du conseil de Credit Suisse. A l‘inverse, Soitec grimpe de 8%, en tête du SBF 120, après une nouvelle annonce jugée positive sur la technologie FD-SOI.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en hausse, soutenus par des déclarations du ministre iraqien du pétrole qui a indiqué que les pays producteurs de l‘Opep ainsi que certains pays non membres du cartel réfléchissaient à étendre leur accord de réduction de la production mondiale.

Une réunion est prévue vendredi entre l‘Opep et les pays extérieurs au cartel au sujet de cet accord.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below