12 septembre 2017 / 14:18 / il y a 10 jours

Wall Street poursuit sur sa lancée en attendant Apple

La Bourse de New York a ouvert en hausse et l'indice Standard & Poor's 500 a inscrit un record pour la deuxième séance d'affilée. Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 68,31 points, soit 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi et l‘indice Standard & Poor’s 500 a inscrit un record pour la deuxième séance d‘affilée, le soulagement lié aux dégâts moins massifs qu‘attendu de l‘ouragan Irma favorisant un courant acheteur.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagne 68,31 points, soit 0,31%, à 22.125,68. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,3% à 2.495,46 et le Nasdaq Composite avance de 0,31% à 6.451,98.

Le S&P 500, principale référence de nombreux investisseurs, a touché un plus haut historique à 2.495,69 et le Nasdaq est désormais tout près de son record du 27 juillet à 6.460,84 points.

La rétrogradation d‘Irma en “cyclone post-tropical” a conforté le sentiment, déjà perceptible lundi selon lequel ses conséquences économiques et financières seront moins lourdes qu‘estimé initialement.

“Les investisseurs se sont convaincus que le pire est derrière nous et les inquiétudes quant à l‘impact économique d‘Irma semble avoir disparu pour l‘instant”, commente Andre Bakhos, directeur de Janlyn Capital.

En Europe, à l‘exception de Londres (-0,19%), pénalisée par la hausse de la livre sterling, les principales Bourses évoluent elles aussi dans le vert: au moment de l‘ouverture de Wall Street, le CAC 40 à Paris gagnait 0,8% et le Dax à Francfort 0,65% tandis que l‘indice européen Stoxx 600 prenait 0,61%.

A Wall Street, la fin de séance devrait être animée entre autres par Apple: le groupe à la pomme, première capitalisation mondiale, doit présenter à partir de 17h00 GMT plusieurs nouveaux produits, dont la huitième version de l‘iPhone.

En attendant, le titre Apple prend 0,24% et plusieurs des fournisseurs du groupe montent, comme Western Digital (+0,67%).

Autre hausse marquante, le groupe pharmaceutique Teva s‘adjuge près de 7% après l‘annonce de la vente pour 1,1 milliard de dollars de sa marque de contraceptifs Paragard à une filiale de Cooper Cos, première étape de la mise en oeuvre d‘un plan de cessions visant à réduire sa dette.

Plus forte hausse du Dow Jones, DowDuPont gagne 3,14% après la présentation d‘une nouvelle version de son projet de réorganisation, qui répond aux exigences de plusieurs investisseurs activistes.

Sur le marché des changes, le dollar continue de monter et prend 0,2% face à un panier de devises de référence, un mouvement que des analystes expliquent par des rachats de positions à découvert après la remontée des rendements obligataires et avant les statistiques de l‘inflation aux Etats-Unis, mercredi et jeudi.

L‘euro est revenu sous 1,1940 dollar.

Marc Angrand, avec Sruthi Shankar, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below