11 septembre 2017 / 13:58 / dans 14 jours

Wall Street retrouve de l'appétit pour le risque

Wall Street a ouvert en hausse assez nette dans le sillage de l'Asie et de l'Europe, les investisseurs retrouvant du goût pour les actifs risqués avec le recul des tensions sur le dossier nord-coréen et la révision à la baisse du coût du passage sur la Floride de l'ouragan Irma, rétrogradé en tempête tropicale. L'indice Dow Jones gagne 181,27 points, soit 0,83%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert lundi en hausse assez nette dans le sillage de l‘Asie et de l‘Europe, les investisseurs retrouvant du goût pour les actifs risqués avec le recul des tensions sur le dossier nord-coréen et la révision à la baisse du coût du passage sur la Floride de l‘ouragan Irma, rétrogradé en tempête tropicale.

L‘indice Dow Jones gagne 181,27 points, soit 0,83%, à 21.979,06. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,73% à 2.479,35 et le Nasdaq Composite de 0,94% à 6.420,131.

Irma a balayé lundi les zones densément peuplées du centre de la Floride mais il a perdu peu à peu en intensité et a été rétrogradé en tempête tropicale.

En Corée du Nord, Kim Jong-un a présidé dimanche aux célébrations du 69e anniversaire de la république populaire mais Pyongyang s‘est abstenu de toute nouvelle initiative alors que la Corée du Sud redoutait un nouveau tir expérimental.

Le Conseil de sécurité des Nations unies s‘apprête à se prononcer par un vote ce lundi sur une résolution préparée par les Etats-Unis en vue d‘imposer de nouvelles sanctions à la Corée du Nord.

L‘apaisement du climat général profite aux actions mais aussi au dollar, qui prend 0,46% face à un panier de devises de référence tandis que l‘or cède du terrain, s‘éloignant du pic d‘un an touché vendredi.

Du côté des valeurs individuelles, Apple prend 1% à 160,08 dollars à la veille de la présentation des nouvelles versions de l‘iPhone, dont la firme à la pomme célèbre le 10e anniversaire.

Snap, qui propose l‘application Snapchat, cède 1,11% à 15,17 dollars après un abaissement de recommandation par Deutsche Bank, passé d’“acheter” à “conserver” avec un objectif de cours ramené de 20 à 17 dollars, soit le prix d‘introduction de mars.

Autre signe du recul de la tension sur les marchés, les rendements des Treasuries à 10 et 30 ans ont touché des pics d‘une semaine.

A l‘heure de l‘ouverture de Wall Street, les places européennes prospèrent avec des gains de l‘ordre de 1,2% pour le CAC 40 et le Dax, et de 0,25% pour le FTSE.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below