7 septembre 2017 / 14:34 / dans 2 mois

Brexit: Goldman Sachs pourrait quadrupler les postes à Francfort

FRANCFORT (Reuters) - Wolfgang Fink, co-président du directoire de la filiale allemande de Goldman Sachs, a annoncé jeudi que la banque d‘investissement américaine pourrait tripler voire quadrupler ses effectifs à Francfort en prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne.

Wolfgang Fink, co-président du directoire de la filiale allemande de Goldman Sachs, a annoncé jeudi que la banque d'investissement américaine pourrait tripler voire quadrupler ses effectifs à Francfort en prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

S‘exprimant devant des banquiers lors d‘une conférence à Francfort, il a précisé que la banque envisageait dans une première hypothèse de travail de porter ses effectifs dans la capitale financière allemande de 200 à 400.

Mais dans d‘autres hypothèses, “nous envisageons de tripler ou même de quadrupler” le nombre de personnes sur le terrain, a-t-il ajouté.

Cette large fourchette souligne les incertitudes, notamment en terme en terme de réglementation, auxquelles les établissements financiers seront confrontés en vue du Brexit.

La plupart des opérations européennes de Goldman Sachs sont effectuées depuis la Grande-Bretagne, où la banque emploie environ 6.000 personnes, qui fournissent différents services de courtage, de tenue de marché, de changes et de financement des entreprises.

Tom Sims; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below