6 septembre 2017 / 13:07 / dans 20 jours

United Air commande 45 Airbus A350-900 au lieu de 35 A350-1000

United Airlines a commandé 10 Airbus A350 de plus que prévu, mais a renoncé à la plus grande des deux versions du long-courrier, l'A350-1000, pour lui préférer l'A350-900, tout en retardant les livraisons pour économiser de la trésorerie, ont annoncé mercredi les deux groupes. /Photo prise le 11 avril 2017/REUTERS/Kamil Krzaczynski

PARIS (Reuters) - United Airlines a commandé 10 Airbus A350 de plus que prévu, mais a renoncé à la plus grande des deux versions du long-courrier, l‘A350-1000, pour lui préférer l‘A350-900, tout en retardant les livraisons pour économiser de la trésorerie, ont annoncé mercredi les deux groupes.

United Airlines commande désormais 45 A350-900 au lieu de 35 unités du futur A350-1000, qui effectue actuellement des essais en vol avant son entrée en service avant la fin de l‘année.

Ce changement est à double tranchant pour Airbus qui perd un client clé de l‘A350-1000 mais conserve une place dans la flotte de gros porteurs de United qui avait émis des doutes sur le maintien du long-courrier parmi ses avions en exploitation.

Le directeur financier de United Airlines, Andrew Levy, a déclaré lors d‘une conférence de Cowen and Co que l‘A350-900 à 325 sièges était “mieux adapté” au réseau de United.

L‘avion servira à remplacer les Boeing 777-200ER de United.

Selon des sources industrielles, United pourrait encore s‘intéresser à l‘A350-1000 et à d‘autres types d‘avions si ses besoins de flotte évoluent.

“Nous avons beaucoup d‘autres options que nous pouvons encore exercer avec des paramètres économiques similaires”, a dit Andrew Levy.

United Airlines a fusionné en 2010 avec Continental Airlines, qui avait eu des relations exclusives avec Boeing.

Selon des analystes du secteur, l‘A350-1000 risque d‘être évincé de la flotte de la première compagnie aérienne mondiale, qui a également passé commande de l‘avion rival de Boeing, le 777-300ER.

Mais la compagnie prévoit aussi de repousser la réception d‘A350, une décision qui entraîne traditionnellement des négociations avec l‘avionneur pour réduire des coûts additionnels pour la compagnie.

United Continental Holdings, la maison mère de l‘a compagnie, dit avoir repoussé ses livraisons d‘A350 à la période allant de la fin 2022 à 2027, réduisant ainsi ses investissements à court terme d‘un milliard de dollars.

Le nouvel accord permettra à Airbus d‘empocher 1,5 milliard de dollars de plus aux prix catalogue. L‘A350-1000, de 366 sièges, a un prix catalogue de 359,3 millions de dollars, contre 311,2 millions pour l‘A350-900.

Tim Hepher, Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below