5 septembre 2017 / 08:09 / dans 15 jours

Cellectis suspend des études cliniques après un décès

Cellectis a annoncé mardi que les autorités sanitaires américaines lui avaient demandé de suspendre deux études cliniques après le décès d'un patient traité dans le cadre de l'une de ces deux études. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

PARIS (Reuters) - Cellectis a annoncé mardi que les autorités sanitaires américaines lui avaient demandé de suspendre deux études cliniques après le décès d‘un patient traité dans le cadre de l‘une de ces deux études.

La demande de suspension de la Food and Drug Administration (FDA) concerne deux études de Phase I de UCART123, respectivement dans la leucémie aiguë myeloblastique (LAM) et dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC).

“Cellectis travaille en étroite collaboration avec les investigateurs et la FDA afin de reprendre les essais en soumettant un protocole amendé, explorant des doses plus faibles de UCART123”, a déclaré la biotech française dans un communiqué.

Cellectis développe des médicaments contre le cancer à base d‘immunothérapies. Un traitement similaire développé par le laboratoire Novartis, Kymriah, a été récemment approuvé.

Le titre Cellectis a clôturé lundi sur un cours de 26,84 euros, reflétant une capitalisation boursière à 947,5 millions d‘euros (+65,6% depuis début janvier).

Jean-Michel Bélot, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below