4 septembre 2017 / 13:23 / dans 3 mois

Lente reprise du secteur pétrolier, selon Airbus Helicopters

TOULON (Reuters) - Les investissements dans le secteur pétrolier reprennent lentement mais l‘activité reste à un niveau faible pour le marché des hélicoptères, a déclaré lundi à Reuters Guillaume Faury, président d‘Airbus Helicopters.

Les investissements dans le secteur pétrolier reprennent lentement mais l'activité reste à un niveau faible pour le marché des hélicoptères, a déclaré lundi à Reuters Guillaume Faury (photo), président d'Airbus Helicopters. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Les majors pétrolières ont recommencé à investir pour profiter d‘un début de reprise du marché, comme l‘a témoigné le 21 août l‘annonce par Total du rachat du danois Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars (6,3 milliards d‘euros), signant sa plus grosse acquisition depuis celle d‘Elf Aquitaine en 2000.

“Après une période de baisse d‘activité, comme il y a une stabilisation, les acteurs reprennent des projets, des remplacements, quelques nouveaux investissements, mais je ne vois pas de signe de retour à la situation des années 2014 et avant” marquée par de forts investissements, a dit Guillaume Faury en marge de l‘Université de la Défense à Toulon.

“Je vois une reprise lente qui est pour moi le signe de l‘adaptation à cette nouvelle situation”, a-t-il ajouté.

Le numéro un mondial des hélicoptères civils a déclaré espérer une légère amélioration de son marché après une année 2016 présentée comme probablement la pire de la décennie écoulée.

Cyril Altmeyer, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below