4 septembre 2017 / 11:02 / dans 21 jours

Air-France-KLM: L'entrée de China Eastern et Delta votée en AG

Les actionnaires d'Air France-KLM ont voté lundi à une écrasante majorité l'entrée de China Eastern Airlines et Delta Air Lines au capital du groupe européen, faisant franchir à ce dernier une étape stratégique majeure. /Photo prise le 28 juillet 2017/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les actionnaires d‘Air France-KLM ont voté lundi à une écrasante majorité l‘entrée de China Eastern Airlines et Delta Air Lines au capital du groupe européen, faisant franchir à ce dernier une étape stratégique majeure.

Le groupe franco-néerlandais avait annoncé le 27 juillet un renforcement de ses alliances avec les compagnies chinoise et américaine, s‘accompagnant pour chacune d‘une prise de participation de 10% dans son capital.

Pour ce faire, Air France-KLM leur a réservé des augmentations de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription d‘un montant total de 751 millions d‘euros.

Réunis en assemblée générale extraordinaire lundi, les actionnaires ont approuvé l‘entrée de Delta à 94,64% et celle de China Eastern à 95,04%. Ils ont également approuvé l‘entrée d‘un représentant de chacune des deux compagnies au conseil d‘administration du groupe.

Tout en reconnaissant la pertinence stratégique de l‘accord, le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest a critiqué le prix de dix euros par action consenti à Delta et China Eastern, jugeant qu‘un montant plus proche du prix du marché, autour de 12,5 euros, aurait été plus acceptable pour les actionnaires.

“Le partenariat pouvait être fait sans qu‘il y ait une entrée au capital”, a dit à Reuters Loïc Dessaint, directeur général de Proxinvest.

Il reproche surtout la dilution entraînée par les nouveaux entrants en raison des conditions qui leur ont été accordées, estimant qu‘ils auraient dû obtenir environ un total 15% du capital plutôt que 20%.

“Il y a un petit cadeau fait aux nouveaux entrants, mais ce n‘est pas un cadeau mortel”, a-t-il ajouté.

L‘Etat, dont la participation dans Air France-KLM sera mécaniquement ramenée de 17,6% à 14%, avait estimé fin juillet que l‘opération était créatrice de valeur et avait assuré le groupe de son soutien.

Air France-KLM réinvestira dans la foulée 220 millions de livres (environ 240 millions d‘euros) pour acquérir 31% de Virgin Atlantic, la compagnie du milliardaire britannique Richard Branson.

Ce big bang capitalistique et stratégique, marquant une nouvelle forme de consolidation du secteur, va permettre à Air France-KLM de muscler son activité sur le très lucratif segment transatlantique et d‘approfondir ses relations avec une compagnie chinoise pour se renforcer sur l‘un des marchés aériens les plus dynamiques du monde.

Jean-Michel Bélot et Cyril Altmeyer, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below