3 septembre 2017 / 10:25 / il y a 3 mois

Les raffineries du Texas commencent à reprendre leurs activités

HOUSTON, Texas (Reuters) - Plusieurs grandes raffineries du Texas se préparaient samedi à reprendre leurs opérations, une semaine après le passage de la tempête Harvey qui a privé les Etats-Unis de près d‘un quart de leur capacité de raffinage et propulsé le prix de l‘essence dans le pays à des plus hauts de deux ans.

Plusieurs grandes raffineries du Texas se préparaient samedi à reprendre leurs opérations, une semaine après le passage de la tempête Harvey. Exxon Mobil a annoncé le redémarrage de son installation de Baytown, la deuxième plus grande raffinerie des Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi

Exxon Mobil a annoncé le redémarrage de son installation de Baytown, la deuxième plus grande raffinerie des Etats-Unis, d‘une capacité de 560.500 barils par jour, qui avait été inondée.

Le groupe Phillips 66 a annoncé qu‘il s‘attelait à relancer la production de son site de Sweeny, d‘une capacité de 247.000 bpj, à son terminal de Beaumont.

Autre signe encourageant pour le secteur, la compagnie Occidental Petroleum a dit avoir chargé et transporté sa première cargaison de brut à partir de son terminal d‘Ingleside, à Corpus Christi, depuis que Harvey a touché terre le 25 août dernier près de la ville portuaire texane.

Une grande partie des installations de raffinage reste cependant hors service, y compris la plus grande raffinerie des Etats-Unis, celle que possède Motiva Enterprises à Port Arthur (603.000 bpj).

Motiva a prévenu les consommateurs qu‘il fallait s‘attendre à des pénuries d‘essence, indiquait une source à une station de la chaîne Circle K approvisionnée par Motiva.

A Dallas, les files d‘automobilistes venus faire le plein de leur véhicule s‘allongeaient samedi dans les stations-service.

Le prix de l‘essence aux Etats-Unis a augmenté de plus de 17,5 cents depuis le 23 août. Le prix à la pompe était de 2,59 dollars le gallon samedi, selon l‘association des automobilistes AAA, qui signale une hausse de 16,7% en moyenne par rapport à l‘année dernière.

Harvey, accompagné d‘inondations historiques dans la région de Houston, a entraîné la fermeture momentanée de raffineries qui traitaient environ 4,4 millions de barils de brut par jour, soit un quart de la capacité de production des Etats-Unis.

Ernest Scheyder, Catherine Ngai; Pierre Sérisier, Simon Carraud et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below