1 septembre 2017 / 19:27 / dans 23 jours

Rome et Paris en "négociations techniques" sur Fincantieri-STX

Rome et Paris sont en "négociations techniques" sur l'offre controversée du groupe italien Fincantieri pour prendre le contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire, STX France, a déclaré le président de Fincantieri, Gianpiero Massolo. /Photo d'archives/REUTERS/Stephane Mahe

CERNOBBIO, Italie (Reuters) - Rome et Paris sont en “négociations techniques” sur l‘offre controversée du groupe italien Fincantieri pour prendre le contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire, STX France, a déclaré vendredi le président de Fincantieri, Gianpiero Massolo.

La France et l‘Italie se sont fixé pour objectif d‘aboutir à une solution dans le dossier des chantiers navals avant le sommet franco-italien du 27 septembre, sur fond de divergences sur le partage du capital entre les deux pays.

Le gouvernement français a procédé fin juillet à la nationalisation des chantiers navals à la suite du refus de Fincantieri - qui avait acquis la majorité du capital auprès de l‘ancien propriétaire sud-coréen - d‘en partager le contrôle à parité avec des intérêts hexagonaux.

“Le sommet approche et la tenue d‘une réunion préparatoire aurait du sens (...) même si les négociations techniques sont déjà en cours”, a dit Gianpiero Massolo à la presse en marge de la conférence Ambrosetti à Cernobbio.

“Les deux gouvernements ont tout intérêt à consolider le secteur, laissons-les faire le travail”, a-t-il ajouté.

Giulio Piovaccari, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below