1 septembre 2017 / 08:56 / il y a 20 jours

Concurrencé dans le fixe, Free promet de s'activer sur la box

Free, dont le projet de nouvelle "box" internet se fait attendre depuis plusieurs trimestres, estime que son lancement devient désormais nécessaire face à l'agressivité tarifaire de certains de ses concurrents dans le fixe, a déclaré vendredi son fondateur Xavier Niel. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

PARIS (Reuters) - Free, dont le projet de nouvelle “box” internet se fait attendre depuis plusieurs trimestres, estime que son lancement devient désormais nécessaire face à l‘agressivité tarifaire de certains de ses concurrents dans le fixe, a déclaré vendredi son fondateur Xavier Niel.

Le lancement de ce boîtier combinant le téléphone, la télévision et l‘accès à internet est souvent un moment crucial pour un opérateur télécoms qui peut espérer capitaliser sur l‘événement pour accroître la notoriété de sa marque, repartir à la conquête de parts de marché et éventuellement augmenter ses prix.

Pionnière de la box, la filiale d‘Iliad a promis de longue date à ses abonnés de lancer un nouveau modèle haut-de-gamme alors que la Freebox version 6 “Révolution” date de 2010, sans jusque-là passer aux actes.

Au premier semestre, Free a cependant enregistré un ralentissement de ses conquêtes d‘abonnés et une érosion de sa rentabilité dans le fixe, ce que Xavier Niel a expliqué par les promotions agressives de certains concurrents, Bouygues Telecom (Bouygues) en tête.

“Bien évidemment quand on se retrouve dans des situations comme ça avec une grosse agressivité, c‘est la qualité de nos box sur le fixe qui nous fait recruter. Donc oui il va falloir à un moment qu‘on ait une nouvelle box”, a déclaré le dirigeant lors d‘une conférence analystes.

“On a tenté de retarder ça mais il y a un moment où on ne peut plus le retarder. Donc on va revenir avec une nouvelle box, et aller recréer du buzz et refaire de la croissance”, a-t-il ajouté sans fournir de date.

Le ralentissement de la croissance des abonnés de Free dans le fixe est sans précédent depuis 2010, souligne Stéphane Beyazian, analyste à Raymond James, rappelant qu‘à l‘époque, l‘opérateur avait ré-accéléré avec la sortie de la Freebox Révolution et des tarifs revus à la hausse.

Pour rééditer l‘opération, l‘opérateur, qui conçoit l‘appareil en interne, veut à nouveau faire la différence en matière d‘innovation.

“On ressortira une box qui sera très haut de gamme, très avancée, très disruptive, qui ne correspond à rien sur le marché (...) avec un certain nombre d‘idées qui, sur un marché mondial, seront extrêmement disruptives”, a expliqué Xavier Niel.

Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below