31 août 2017 / 06:04 / dans 23 jours

Bouygues: premier semestre solide, objectifs confirmés et acquisition au Canada

Bouygues a confirmé jeudi ses objectifs après un premier semestre solide dans ses trois grands métiers, et annoncé l'acquisition par sa filiale routière Colas d'un acteur majeur du bitume au Canada. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

PARIS (Reuters) - Bouygues a confirmé jeudi ses objectifs après un premier semestre solide dans ses trois grands métiers, et annoncé l‘acquisition par sa filiale routière Colas d‘un acteur majeur du bitume au Canada.

Le groupe diversifié a réalisé sur les six premiers mois de l‘année un chiffre d‘affaires de 15,16 milliards d‘euros, en hausse de 3% à périmètre et change constants, un bénéfice opérationnel courant de 385 millions (+86,9%) et un bénéfice net, part du groupe, redevenu positif à hauteur de 240 millions contre une perte de 28 millions un an plus tôt.

Ces résultats, tirés notamment par les bonnes performances opérationnelles de Bouygues Telecom - qui a renoué avec un bénéfice opérationnel (210 millions) - et de TF1 , dépassent le consensus des analystes publié sur le site de la société, qui donnait un chiffre d‘affaires de 15,12 milliards, un résultat opérationnel courant de 321 millions et un résultat net de 185 millions.

“Les résultats du premier semestre confirment l‘objectif d‘amélioration de la profitabilité du groupe en 2017”, a déclaré Bouygues dans un communiqué, notamment une poursuite de l‘amélioration de la marge opérationnelle courante des activités construction dont le carnet de commandes atteint un niveau record, et une marge d‘Ebitda légèrement supérieure à 25% pour la branche télécoms.

La filiale routière du groupe, Colas, a par ailleurs annoncé sa plus grosse acquisition en Amérique du Nord avec la signature d‘un accord pour le rachat par dette de 100% des titres du groupe familial Miller McAsphlat, basé dans l‘Ontario et qui emploie 3.300 personnes.

“Cette opération s‘inscrit dans la stratégie long terme de Colas de poursuivre son développement en Amérique du Nord”, a indiqué la filiale dans un communiqué. “Le marché nord-américain présente de solides perspectives de croissance compte tenu des besoins importants en construction et en maintenance d‘infrastructures de transport.”

Colas n‘a pas précisé le montant de l‘opération, qu‘il compte boucler début 2018, indiquant simplement que le prix d‘acquisition des titres, payables au closing et sujet à certains ajustements, devrait conduire à un multiple d‘environ 12 fois le résultat opérationnel moyen.

Sur la base d‘un chiffre d‘affaires de 1,3 milliard de dollars canadiens et d‘une marge de 7%, le calcul donne un montant d‘acquisition de l‘ordre de 1,1 milliard de dollars canadiens (environ 730 millions d‘euros).

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below