30 août 2017 / 11:22 / dans 22 jours

Actions et dollar rebondissent, détente du risque nord-coréen

Les Bourses européennes rebondissent mercredi à mi-séance et le dollar reprend des couleurs après le fort mouvement de vente enregistré la veille, dans un contexte de détente des tensions autour de la péninsule nord-coréennne. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,41% vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,46% et à Londres, le FTSE prend 0,3%. /Photo prise le 29 août 2017/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes rebondissent mercredi à mi-séance et le dollar reprend des couleurs après le fort mouvement de vente enregistré la veille, dans un contexte de détente des tensions autour de la péninsule nord-coréennne.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,41% à 5.052,44 points vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,46% et à Londres, le FTSE prend 0,3%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,54%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro s‘adjuge 0,39% et le Stoxx 600 prend 0,53%.

Wall Street est attendue en légère hausse à l‘ouverture, les futures sur les indices new-yorkais signalant une progression de l‘ordre de 0,1%. La Bourse de New-York est parvenue mardi à résister aux craintes liées à un éventuel conflit avec la Corée du Nord et aux dégâts provoqués par la tempête tropicale Harvey.

A la suite du dernier tir de missile nord-coréen, Donald Trump a prévenu que toutes les options étaient envisagées par Washington. Mais le président américain, accaparé par Harvey, n‘est pas allé plus loin dans l‘escalade verbale, au grand soulagement des investisseurs. De son côté, le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé à une “solution pacifique, diplomatique et politique”.

Les tensions autour de la Corée du Nord restent vives, mais “l‘absence de mauvaises nouvelles constitue une bonne nouvelle”, observe David Madden, analyste marchés chez CMC Markets.

“Dans des situations tendues comme celle-ci, les opérateurs de marché sont prudents quant au fait de revenir sur le marché, et le mouvement positif ce matin semble être plus lié à des rachats de positions vendeuses qu‘à un renouveau du sentiment acheteur”, ajoute-t-il.

Le sentiment de marché reste par ailleurs alimenté par les résultats de sociétés et les indicateurs macroéconomiques.

HAUSSE DU SENTIMENT ÉCONOMIQUE EN ZONE EURO

En zone euro, le sentiment économique a connu une hausse plus prononcée que prévu en août pour atteindre son plus haut niveau depuis plus de dix ans. Les investisseurs attendent encore à 12h00 GMT la première estimation de l‘inflation allemande au mois d‘août.

“Les indicateurs économiques d‘aujourd‘hui dans la zone euro ne devraient pas interrompre la tendance à la hausse de l‘euro-dollar”, préviennent toutefois les économistes de Société générale.

Pour l‘heure, l‘euro cède un peu du terrain pris ces derniers jours face au billet vert, pour revenir vers 1,1946 dollar. La monnaie américaine est globalement orientée à la hausse, l’“indice dollar” mesurant son évolution face à un panier de six devises de référence affichant une progression de 0,23%.

Il est difficile d‘avoir une vue claire sur les perspectives à court terme du dollar, indique Andrew Bresler, chez Saxo Markets. Les investisseurs seront attentifs aux indicateurs américains dans les prochains jours et à l‘évaluation des dégâts provoqués par Harvey, explique-t-il.

La tempête tropicale a de nouveau touché terre mercredi près de la frontière entre le Texas et la Louisiane, ce qui devrait provoquer de nouvelles précipitations sur cette région du sud des Etats-Unis déjà paralysée par des crues historiques.

Du côté des statistiques, le marché attend, avant l‘ouverture de Wall Street, les chiffres de l‘enquête ADP sur l‘emploi privé, prélude au rapport mensuel du département du Travail qui sera publié vendredi, ainsi que la deuxième estimation de la croissance au deuxième trimestre.

Aux valeurs, BioMérieux se classe en tête du Stoxx 600 avec un gain de 7,88%, à un plus haut historique, le marché saluant le relèvement des objectifs et une dynamique que le groupe qualifie de “favorable”.

Le compartiment des médias (+1,01%), affecté mardi par l‘avertissement de ProSiebenSat.1, profite de la confiance affichée par RTL Group (+2,18%).

Sur le marché pétrolier, les cours du brut restent orientés à la baisse alors que près d‘un quart des capacités de raffinage des Etats-Unis sont à l‘arrêt en raison du passage de la tempête Harvey sur le Texas et la Louisiane.

Blandine Hénault, avec Jemima Kelly, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below