28 août 2017 / 13:50 / dans 25 jours

Wall Street ouvre en hausse avec l'énergie après Harvey

La Bourse de New York a débuté en légère hausse lundi. Quelques minutes après le début des échanges, le Dow Jones gagne 0,14%. /Photo prise le 22 août 2017/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a débuté en légère hausse lundi sur fond de baisse du dollar alors que les Etats-Unis commencent à évaluer les dégâts causés par le passage de la tempête Harvey au Texas.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagne 30,68 points, soit 0,14%, à 21.844,35. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,21% à 2.448,18 et le Nasdaq Composite prend 0,2% à 6.277,95.

Lorsqu‘il a touché les côtes du Texas vendredi soir, Harvey était l‘ouragan le plus puissant à frapper l‘Etat depuis un demi-siècle et il a fait au moins deux morts. Il provoqué des inondations exceptionnelles à Houston, la quatrième ville des Etats-Unis, et dans sa région.

S‘il est encore trop tôt pour estimer son coût et ses répercussions sur l‘économie américaine, Harvey a déjà contribué à la baisse du dollar, tombé lundi à son plus bas niveau depuis 16 mois face à un panier de devises de référence.

Les analystes de FXPro rappellent dans une note que l‘ouragan Katrina, en 2005, avait divisé par deux la croissance américaine sur le trimestre suivant.

L‘euro, lui, a touché un pic de deux ans et demi à plus de 1,1966, amplifiant la progression entamée vendredi après les discours à Jackson Hole de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, et Mario Draghi, son homologue de la Banque centrale européenne (BCE).

L‘autre marché fortement influencé par Harvey est logiquement celui des produits pétroliers, la région touchée étant l‘un des principaux pôles de production et de raffinage d‘Amérique du Nord.

Le prix à terme de l‘essence a atteint un plus haut de deux, gagnant jusqu‘à 7%.

Si le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est reparti à la baisse à 47,41 dollars le baril, le Brent, à 52,43 dollars, est soutenu par la baisse de la production libyenne.

L‘indice S&P du secteur de l‘énergie progresse de 0,27%.

Parallèlement, les grandes chaînes de magasins de bricolage profitent du potentiel de ventes supplémentaires lié aux dégâts de la tempête: Home Depot prend 1,14%, la meilleure performance du Dow, et Lowe’s 1,54%. A l‘opposé, l‘assureur Travelers cède 2,47%.

Aux fusions-acquisitions, Gilead Sciences s‘adjuge 1,78% après l‘annonce du rachat de Kite Pharma pour près de 12 milliards de dollars (10 milliards d‘euros).

Kite Pharma bondit quant à lui de 28,93% pour se rapprocher du prix de 180 dollars par action offert par Gilead.

Au moment de l‘ouverture de Wall Street, les Bourses européennes évoluaient au-dessus de leurs plus bas du jour: à Paris, le CAC 40 était pratiquement inchangé tandis que l‘indice européen Stoxx 600 reculait de 0,16%.

Marc Angrand, avec Jemima Kelly à Londres, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below