25 août 2017 / 11:10 / il y a 3 mois

Les Bourses européennes avancent avant Yellen et Draghi

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées à la hausse vendredi à mi-séance avant les discours très attendus de Janet Yellen, à 14h00 GMT, et de Mario Draghi, prévu à 19h00 GMT, lors du symposium économique à Jackson Hole, les investisseurs espérant être aiguillés sur les politiques monétaires à venir de la Réserve fédérale (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE).

Les Bourses européennes sont orientées à la hausse vendredi à mi-séance. Le CAC 40 gagne 0,27% vers 11h00 GMT, le Dax est en hausse de 0,35% et le FTSE prend 0,4%. /Photo prise le 15 août 2017/REUTERS/Neil Hall

À Paris, le CAC 40 gagne 0,27% (+13,97 points) à 5.127,1 points vers 11h GMT. À Francfort, le Dax est en hausse de 0,35% et à Londres, le FTSE prend 0,4%.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,33%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,28% et le Stoxx 600 0,34%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse autour de 0,2%.

La Fed comme la BCE doivent s‘engager dans les mois à venir dans une nouvelle étape du resserrement très progressif de leur politique monétaire, la première en commençant à réduire son bilan, la deuxième en diminuant ses achats de dette. Mais le contexte économique et géopolitique pourrait dissuader les présidents des deux institutions de préciser leurs intentions dès cette semaine lors du symposium de Jackson Hole.

Sur le front des indicateurs, après avoir enchaîné trois records d‘affilée, le climat des affaires allemand a subi au mois d‘août une légère baisse, moins prononcée que les économistes ne le craignaient.

La consommation des ménages a été le principal moteur de la croissance allemande au deuxième trimestre, confirmée à 0,6%, ce qui montre que la première économie de la zone euro continue de bénéficier d‘un emploi au plus haut, de salaires en croissance et de taux d‘intérêt bas.

Sur le marché des changes, l‘euro gagne 0,2% et l‘indice dollar abandonne 0,1% avant les interventions de Mario Draghi et de Janet Yellen à Jackson Hole. La livre sterling progresse de 0,27%, mais évolue toujours à un niveau proche d‘un creux de huit semaines, ce qui a tendance à favoriser les valeurs exportatrices du Footsie.

Aux valeurs, le compartiment de la distribution enregistre la plus forte baisse en Europe (-0,89%), après la décision d‘Amazon de baisser les prix d‘un certain nombre de produits de Whole Foods Market, qu‘il vient de racheter.

A Paris, Carrefour est la lanterne rouge du SBF 120 (-2,03%). A Londres, Tesco cède 1,65% tandis qu‘à Amsterdam, Ahold, très exposé au marché américain, chute de 5%, la plus forte baisse du Stoxx 600.

A l‘inverse, le secteur des ressources de base tire son épingle du jeu et gagne 1,32% alors que les prix des métaux, dont le cuivre et le nickel, sont toujours à des niveaux très élevés.

ArcelorMittal, BHP Billiton, Antofagasta et Rio Tinto prennent entre 1,5% et 2,4%.

Après avoir perdu plus de 60% en début de semaine, le titre Provident Financial poursuit son rebond (+20,4%). Le groupe britannique du crédit a annoncé vendredi la nomination d‘un nouveau directeur pour son activité de crédit immobilier.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut gagnent environ 0,7% alors que l‘ouragan Harvey, qui se dirige vers les Etats-Unis, fait craindre des perturbations dans la production pétrolière. Quatre raffineries directement sur la côte ont été fermées et les plate-formes pétrolières du golfe du Mexique évacuées.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below