25 août 2017 / 08:00 / dans 2 mois

Les Bourses en Europe calmes, la distribution sous pression

Les Bourses européennes sont relativement calmes vendredi en début de séance. Le CAC 40 perd 0,22% vers 07h40 GMT, le Dax cède 0,26% et le FTSE progresse de 0,12%. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont relativement calmes vendredi en début de séance à l‘exception du secteur de la distribution alimentaire, sous pression après la décision d‘Amazon de baisser les prix d‘un certain nombre de produits de Whole Foods Market, qu‘il vient de racheter.

La prudence des investisseurs s‘explique par l‘imminence des interventions de Janet Yellen et Mario Draghi lors de la réunion de trois jours des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis, qui a débuté jeudi.

La présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) s‘exprimera à 14h00 GMT, avant l‘intervention de son homologue à la Banque centrale européenne (BCE) prévue à 19h00 GMT. Les intervenants de marché tenteront de déceler des signaux sur l‘orientation à court terme des politiques monétaires mais aucune annonce spectaculaire n‘est attendue.

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,22% à 5.101,75 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,26% et à Londres, le FTSE progresse de 0,12%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,25% et le FTSEurofirst 300 0,1%. Le Stoxx 600 est quasiment inchangé.

Le secteur de la distribution baisse de plus de 1% avec notamment un recul de 2% pour Carrefour, lanterne rouge du CAC. A Londres, Tesco perd 1,8% tandis qu‘à Amsterdam, Ahold, très exposé au marché américain, chute de 4,7%, la plus forte baisse du Stoxx 600.

Amazon a fait savoir jeudi qu‘il allait baisser les prix de nombreux produits de Whole Foods Market, dont il bouclera lundi l‘acquisition pour 13,7 milliards de dollars (11,6 milliards d‘euros). L‘annonce a fait baisser les actions des distributeurs américains, notamment Wal-Mart Stores, qui a perdu jeudi 2% à Wall Street.

A la hausse vendredi en Europe, CGG gagne encore autour de 15% à Paris après un bond de 75% sur les trois dernières séances, un mouvement lié à des rumeurs d‘intérêt du chinois Sinopec et à de probables rachats de positions courtes par des fonds spéculatifs, selon plusieurs intervenants de marché. Le groupe n‘a pas souhaité faire de commentaires.

Sur le front des indicateurs, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de l‘Allemagne au deuxième trimestre a été confirmée à 0,6%, en attendant l‘indice Ifo du climat des affaires dans la première économie d‘Europe (08h00 GMT).

En Asie, la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,51% après l‘annonce d‘une hausse de l‘inflation de base au Japon en juillet, de 0,5% en rythme annuel en juillet.

L‘indice composite de la Bourse de Shanghai a gagné 1,8% pour toucher un pic de plus d‘un an et demi, porté par de bons résultats d‘entreprises.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) s‘adjuge 0,3%.

Wall Street a terminé jeudi en légère baisse, les investisseurs ayant limité les prises d‘initiatives en amont de la réunion de Jackson Hole.

Du côté des changes, le dollar progresse légèrement (+0,15%) dans la perspective du discours de Janet Yellen. L‘euro se traite un peu en-dessous de 1,18 dollar.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en hausse alors que l‘ouragan Harvey, qui se dirige vers les Etats-Unis, fait craindre des perturbations dans la production pétrolière. Quatre raffineries directement sur la côte ont été fermées et les plate-formes pétrolières du golfe du Mexique évacuées.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below