24 août 2017 / 12:23 / il y a 3 mois

Steinhoff: Des dirigeants ciblés par la justice allemande

HAMBOURG (Reuters) - Le parquet d‘Oldenburg, ville du nord de l‘Allemagne proche du siège social de Steinhoff, a dit jeudi enquêter sur quatre dirigeants, actuels et anciens, du distributeur d‘ameublement dont l‘action a dévissé de plus de 10% à la Bourse de Francfort.

Steinhoff a rejeté toute malversation en réponse à des allégations du mensuel allemand Manager Magazin selon lesquelles le président du directoire de Steinhoff, Markus Jooste, et d‘autres dirigeants faisaient l‘objet d‘une enquête pour une fraude comptable présumée.

Le parquet d‘Oldenburg a dit jeudi qu‘il soupçonnait que le chiffre d‘affaires avait été gonflé par des cessions d‘actifs à des entités supposées tierces mais en réalité liées à Steinhoff.

Il a ajouté qu‘il enquêtait sur diverses transactions qui chacune représentent des centaines de millions d‘euros sans désigner nommément quiconque ni aucune des entités du groupe.

Dans un communiqué, Steinhoff, deuxième distributeur d‘ameublement en Europe derrière Ikea, a dit que des faits et allégations importants dans l‘article de Manager Magazin étaient “inexacts et trompeurs”.

“Nous notons que dans l‘article (de Manager Magazin), la source de certaines des allégations est l‘ancien associé d‘une co-entreprise avec lequel des filiales du groupe sont en procès”, est-il écrit dans le communiqué.

Steinhoff ajoute qu‘il avait désigné des conseils juridiques et des cabinets d‘audit pour conduire une enquête interne après une perquisition de la brigade financière dans ses locaux en Allemagne fin 2015.

“Ils ont conclu qu‘il n‘y a aucune preuve que les transactions incriminées dans l‘enquête (des autorités allemandes) contreviennent d‘une quelconque façon au droit des affaires allemand et qu‘elles ont été correctement retracées dans la communication financière de l‘entreprise”, poursuit le communiqué.

Le groupe ajoute qu‘il collabore avec les autorités de manière constructive.

Le titre Steinhoff coté à Francfort est tombé à un plus bas record de 3,66 euros et a clôturé en baisse de 10,21% à 3,8010 euros. Il a chuté de 15% à la bourse de Johannesburg, à un plus bas de près de trois ans.

Les emprunts suivent la même tendance. Celui de 800 millions d‘euros échéance 2025 est tombé en deçà du pair, à 93, selon Tradeweb.

Le parquet a dit avoir saisi un volume important de documents dans le cadre de son enquête dont l‘exploitation nécessitera plusieurs mois.

avec Tiisetso Motsoeneng, Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below