24 août 2017 / 11:23 / dans 3 mois

Les Bourses européennes montent prudemment avant Jackson Hole

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées à la hausse à la mi-séance jeudi, la prudence restant de mise à quelques heures de l‘ouverture de la réunion de trois jours des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis, alors que les investisseurs s‘interrogent sur l‘évolution des politiques monétaires.

Les Bourses européennes sont orientées à la hausse à la mi-séance jeudi, la prudence restant de mise à quelques heures de l'ouverture de la réunion de trois jours des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis, alors que les investisseurs s'interrogent sur l'évolution des politiques monétaires. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,25% vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,36% et à Londres, le FTSE prend 0,4%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,25% (12,69 points) à 5 128,08 points vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,36% et à Londres, le FTSE prend 0,4%.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,5%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,46% et le Stoxx 600 de 0,45%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère progression après la baisse de la veille.

Le symposium de Jackson Hole, étalé sur trois jours, sera dominé vendredi par les interventions de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale (Fed) et de son homologue à la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, même si les marchés n‘attendent aucune annonce spectaculaire.

“Les marchés espèrent une évolution du sentiment général qui nous permettrait de rompre avec la phase actuelle d‘aversion au risque”, expliquent les économistes de Société générale dans une note, tout en ajoutant: “Nous sommes enclins à penser que le symposium de Jackson Hole sera sans doute décevant, les banquiers centraux préférant expliquer le détail de leurs mesures en septembre.”

Le rendement du Bund allemand à 10 ans, la référence sur le marché obligataire en Europe, remonte légèrement mais reste proche du plus bas de huit semaines touché mercredi à 0,377%.

Sur le marché des changes, le dollar, affecté mercredi par les déclarations de Donald Trump menaçant de fermer les administrations fédérales et de dénoncer l‘Accord de libre-échange nord-américain (Alena), est reparti de l‘avant face à un panier de devises de référence (+0,15%) et l‘euro revient sous 1,18 dollar.

DIXONS CARPHONE CHUTE, RECORD POUR FIAT CHRYSLER

Aux rangs des statistiques, le climat des affaires en France s‘est amélioré en août pour le quatrième mois consécutif, atteignant un niveau sans précédent depuis avril 2011. La croissance de l‘économie britannique a par ailleurs été confirmée à 0,3% au deuxième trimestre après 0,2% sur les trois mois précédents.

Aux valeurs, la plus forte baisse du Stoxx 600 revient au britannique Dixons Carphone (-23,03% après un plus bas de cinq ans), sanctionné après avoir réduit sa prévision de bénéfice annuel en raison d‘une dégradation du marché de la téléphonie mobile au Royaume-Uni.

Le distributeur d‘électronique grand public et de téléphonie fait plonger le compartiment de la distribution dans le rouge (-0,23%).

Le titre Steinhoff perd 7,39% à la Bourse de Francfort après un article faisant état d‘une enquête de la justice allemande à l‘encontre de ses dirigeants sur des soupçons de fraude comptable.

A la hausse, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) avance de 4,7% et a inscrit un record, toujours dopé par des rumeurs et des informations de presse évoquant un rachat par un groupe chinois et des scissions d‘actifs.

L‘irlandais CRH gagne 2,9% après avoir annoncé la cession de son activité de distribution aux Etats-Unis à l‘américain Beacon Roofing Supply pour 2,63 milliards de dollars (2,2 milliards d‘euros).

Les cours du pétrole évoluent à la baisse, autour de 52,40 dollars pour le Brent et de 48,20 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), conservant les gains acquis la veille après l‘annonce d‘une nouvelle baisse des stocks américains. Mais le marché surveille la dépression tropicale Harvey, qui pourrait évoluer en ouragan et toucher le golfe du Mexique.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below