18 août 2017 / 07:51 / il y a un mois

La Chine veut développer les investissements privés

La Chine va prendre davantage de mesures en faveur de l'investissement privé, a déclaré vendredi l'organe de planification du pays, Pékin cherchant à maintenir la croissance de l'économie tout en réduisant la part des dépenses publiques. /Photo d'archives/REUTERS/Eddie Keogh

PEKIN (Reuters) - La Chine va prendre davantage de mesures en faveur de l‘investissement privé, a déclaré vendredi l‘organe de planification du pays, Pékin cherchant à maintenir la croissance de l‘économie tout en réduisant la part des dépenses publiques.

Le fort ralentissement de l‘investissement privé l‘année dernière a contraint le gouvernement à augmenter les dépenses publiques et les entreprises d‘Etat se sont lourdement endettées pour atteindre l‘objectif de croissance.

“Développer l‘investissement privé et renforcer le secteur privé constituent une base importante pour garantir la stabilité et la durabilité du développement de l‘économie chinoise”, a déclaré Meng Wei, une porte-parole de la Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR), lors d‘un point à Pékin.

Le gouvernement va simplifier les procédures d‘autorisation des investissements pour les entreprises privées et garantir des “retours sur investissement raisonnables” dans le cadre de partenariats publics/privés, destinés à drainer des fonds vers les projets d‘infrastructures et de services publics, a-t-elle dit.

Les établissements financiers n‘auront pas le droit d‘imposer certaines conditions de prêts, et les autorités locales seront encouragées à créer des fonds pour aider ces entreprises à couvrir les risques de crédit, a ajouté Meng Wei.

La CNDR a annoncé avoir approuvé en juillet pour 165,5 milliards de yuans (21,12 milliards d‘euros) de projets d‘investissements en immobilisations, le montant le plus important depuis décembre.

Les chiffres publiés lundi par le bureau de la statistique ont montré une hausse de 8,3% des investissements en immobilisations sur les sept premiers mois de l‘année, par rapport à il y a un an, contre 8,6% au premier semestre.

Kevin Yao et Stella Qiu, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below