17 août 2017 / 09:23 / dans un mois

Areva sortira de la Bourse le 21 août, dit l'AMF

Le retrait obligatoire visant les actions Areva interviendra le 21 août au prix de 4,50 euros par action, a annoncé jeudi l'Autorité des marchés financiers (AMF). /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

PARIS (Reuters) - Le retrait obligatoire visant les actions Areva interviendra le 21 août au prix de 4,50 euros par action, a annoncé jeudi l‘Autorité des marchés financiers (AMF).

La suspension de la cotation des actions Areva est maintenue jusqu‘à la mise en oeuvre du retrait obligatoire, qui portera sur 1,64% du capital du groupe, précise l‘AMF dans un communiqué.

Cette procédure est la dernière étape vers le retrait de la cote du spécialiste public du nucléaire.

A l‘issue du plan de sauvetage du groupe, l‘Etat français sera le seul actionnaire d‘Areva SA, dont les seules fonctions seront de rembourser ses dettes et de financer et gérer les dernières étapes de la construction de l‘EPR finlandais.

L‘AMF a fait savoir mercredi que l’État français détenait directement et indirectement, 813.144.501 actions Areva, représentant 98,25% du capital et au moins 98,41% des droits de vote.

Le processus de transfert de l‘activité de réacteurs nucléaires (NP) sous le contrôle d‘EDF devrait être achevé d‘ici fin 2017.

Quant au cycle du combustible (mines et traitement de l‘uranium), il a déjà été filialisé au sein de NewCo, nouvelle entité contrôlée elle aussi par l‘Etat.

Cyril Altmeyer, édité par Julien Ponthus

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below