16 août 2017 / 12:24 / il y a 4 mois

La Chine promet plus d'ouverture aux investisseurs étrangers

PÉKIN (Reuters) - La Chine, qui pourrait faire face à une baisse de l‘investissement étranger cette année, veut s‘ouvrir davantage aux investisseurs internationaux et s‘est engagée à prendre des mesures pour mieux protéger la propriété intellectuelle.

La Chine, qui pourrait faire face à une baisse de l'investissement étranger cette année, veut s'ouvrir davantage aux investisseurs internationaux et s'est engagée à prendre des mesures pour mieux protéger la propriété intellectuelle. /Photo prise le 24 mai 2017/REUTERS

Ce n‘est pas la première fois que le gouvernement chinois s‘exprime sur le sujet et au cours des derniers mois, il a multiplié les promesses d‘ouverture de son économie aux investissements étrangers sans toutefois donner de détails ni de calendrier.

Un document publié mercredi sur le site du Conseil d‘Etat indique que davantage de secteurs seront ouverts aux investisseurs étrangers, notamment la production de véhicules électriques et hybrides dits NEV (“nouveaux véhicules énergétiques”), la construction navale, la maintenance aérienne et le transport ferroviaire de voyageurs.

Aucune précision sur ces nouveaux secteurs n‘a cependant été fourni.

Le Conseil d‘Etat a également réitéré que les secteurs de la banque, de l‘assurance et de la Bourse seraient davantage ouverts aux investissements étrangers, ajoutant qu‘un calendrier ferme pour ces changements serait fixé.

Mardi, le ministère du Commerce a annoncé que les investissements directs étrangers en Chine sur la période janvier-juillet avaient diminué de 1,2% par rapport à l‘année précédente, à 485,42 milliards de yuans (61,97 milliards d‘euros).

Les entreprises étrangères en Chine, ainsi que les gouvernements étrangers, se plaignent depuis longtemps d‘un manque d‘accès au marché et de politiques restrictives qui vont à l‘encontre des promesses chinoises de libéralisation de l‘économie.

La Chine va également améliorer la protection de la propriété intellectuelle pour les investisseurs étrangers, a ajouté le Conseil d‘Etat, réitérant une promesse de longue date et ajoutant que les sanctions pour infraction seraient durcies.

Bureau de Pékin, avec Elias Glenn,; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below